Vivement qu’on crève : Shein, le géant chinois de la « hard fast fashion »

Dans sa chronique humour hebdomadaire, Yann Marguet revient sur le Black Friday, en taclant le géant chinois de la « hard fast fashion », Shein. Il n’hésite pas à comparer la marque à un certain Rocco Siffredi, sous viagra et perfusions de gingembre, en pointant du doigt la pollution qu’elle engendre, l’exploitation à laquelle elle est associée, ou encore son utilisation de matières dangereuses. A l’Assemblée nationale, le Parti Socialiste a saisi l’OCDE afin d’alerter sur les pratiques de la marque. Les patrons se défendent eux en mettant en avant leurs algorithmes qui leur permettrait de produire exactement la quantité demandée. Le chroniqueur met en lumière le désert d’Atacama, au Chili, l’un des endroits où finissent le plus d’invendus de la fast fashion. Et ce alors qu’au Bangladesh, une grève d’une ampleur inédite d’employés du textile vient de s’achever. Leur demande, une augmentation de salaire de 65 euros à 190 euros par mois. Une révolte qui a malheureusement fini en bain de sang.
En savoir plus sur Yann Marguet

Quotidien
3m57

Quotidien

À suivre