Vladimir Poutine, un "criminel de guerre" : Joe Biden met la Maison Blanche dans l’embarras

Pour la première fois depuis le début de l’invasion russe en Ukraine, Joe Biden a qualifié Vladimir Poutine de « criminel de guerre ». Une accusation lourde, loin d’être anodine, que la porte-parole de la Maison Blanche avait bien pris garde de ne pas lancer et qu’elle a eu du mal à expliquer.

Quotidien
1m40

Quotidien

À suivre