Zoom – Affaire Lola : récupération ou dénonciation, instrumentalisation à tous les niveaux

Le meurtre de la petite Lola aurait pu, aurait dû rester, au moins pour un temps un drame privé. Il aurait fallu, au moins dans un premier temps, partager la peine de sa famille et communier ensemble dans son malheur. Mais à l’instant où la nationalité de sa meurtrière présumée a été révélée, dès lors que des responsables politiques s’en sont saisis pour porter des idées controversées, l’affaire est devenue politique. Dès ce week-end et le tweet d’Eric Zemmour utilisant le meurtre de Lola pour mettre en avant son concept de « francocide », la machine était lancée. Depuis, Les Républicains, le Rassemblement national et Reconquête ne parlent plus que de ça. Les uns y voient la preuve d’un lien entre immigration et insécurité, les autres l’échec de François Hollande, les autres encore les réussites de Nicolas Sarkozy, pourtant élu il y a plus de 15 ans maintenant. La droite n’est toutefois pas la seule sur ce tableau. La gauche, qui condamne depuis 72h cette récupération politique alimente, elle aussi, la machine. En qualifiant ses adversaires de « xénophobe », l’Insoumise Mathilde Panot garde l’affaire dans un registre politique. Tout comme Eric Dupond-Moretti qui, à l’Assemblée, a dénoncé l’attitude du Rassemblement national qu’il accuse d’utiliser « le cercueil d’une gamine de 12 ans comme d’un marchepieds ».
4m53
Dispo + 30j

Quotidien

Quotidien

Vidéos similaires

11m
3m50
12m
EXTRACT - Vendredi 21/10/22 - 19:2019h30 Médias : l’affaire Lola vue par la presse étrangèreQuotidien
2m20
EXTRACT - Jeudi 20/10/22 - 19:30Affaire Lola : Éric Zemmour fracture l’extrême-droiteQuotidien
49m
REPLAY - Jeudi 20/10/22 - 19:23Quotidien, première partie du 20 octobre 2022Quotidien