Zoom : ce qu’on disait du Coronavirus avant la crise

La France va se déconfiner à partir du 11 mai prochain, après deux mois de quarantaine. Pourtant, au début de l’année, cette situation paraissait inimaginable sur le territoire. Début janvier, on parlait d’ailleurs d’un « virus chinois », pas d’une pandémie mondiale. Le confinement de Wuhan était une décision politique impossible à mettre en place dans un régime démocratique, pas une question de santé publique. En deux mois, tout a changé : la prise de conscience, le vocabulaire, l’action politique. Lilia Hassaine revient sur ces deux mois qui ont tout changé.

Quotidien
4m23

Quotidien

À suivre