Zoom : le "Nudge", cette façon de donner des ordres sans en avoir l’air utilisée par le gouvernement

Il y a un an tout pile, Emmanuel Macron annonçait le premier confinement total du territoire. Un an après, on s’intéresse au vocabulaire utilisé à l’époque pour nous donner des ordres, sans jamais vraiment en avoir l’air. Le 16 mars 2020, Emmanuel Macron boucle la France. Il interdit aux Français de sortir de chez eux sans une raison valable, les commerces sont tous fermés, ainsi que les salles de sports, les lieux de culture, les lieux de culte. Le pays est mis sous cloche et les interdictions se multiplient. Sauf que jamais, lors de sa prise de parole du 16 mars, Emmanuel Macron n’utilisera les mots « confinement » ou « interdit ». Cette technique de communication porte un nom : le nudge, le « coup de pouce ». Le « nudge » consiste en fait à donner des ordres… sans jamais en avoir l’air. Il n’est pas question d’interdire mais « d’inciter positivement ». Tout un programme. C’est très sérieux : le gouvernement s’appuie depuis de longs mois sur l’avis de spécialistes en sciences comportementales. Pour la campagne de vaccination, par exemple, afin de tempérer la méfiance envers les vaccins, mais aussi pour transformer l’administration française, jugée trop opaque. D’où vient cette méthode incitative ? On en parle avec Lilia Hassaine dans son Zoom.

Vidéos similaires