Judith Delcourt-Bertrand

Judith Delcourt-Bertrand

  • Delcourt-Bertrand
  • Judith
  • Collègienne

biographie Judith Delcourt-Bertrand

Judith Delcourt-Bertrand (Sylvie Filloux)

Fille de Chloé Delcourt et Alex Bertrand 

Petite sœur de Maxime Delcourt Bertrand 

Petite-fille de Marianne Delcourt 

C’est une gentille petite fille, mature pour son âge. Elle est plutôt futée et très équilibrée. Elle a une santé très fragile.


SA BACK-STORY 


Alex emmène Judith chez ses parents pendant les vacances pour l’éloigner de ce qui arrive à son frère. 


Elle est victime de l’empoisonnement qui a touché de nombreux enfants à Sète. Mais chez elle, cela entraîne une réaction plus forte que chez les autres enfants, car elle présente une fragilité des reins. Elle va devoir subir une greffe – et il s’avère dans un premier temps que seul Bart Vallorta est compatible. Mais au dernier moment, Bart ne peut pas faire la greffe à cause d’une infection. Heureusement, Marianne réussit à trouver un autre donneur. Judith est tirée d’affaire. Elle est bouleversée par la disparition de son père. Sa dernière prise de sang montre quelque chose d’anormal, Tiphaine alerte Marianne. Elles doivent faire une ponction lombaire à Judith pour en avoir le coeur net. Judith accepte mais à condition qu’on ne dise rien à sa mère déjà très inquiète par la disparition d’Alex. Judith doit se faire opérer à nouveau et c’est Tiphaine qui va le faire. 


Elle est déroutée par le comportement de Betty qui se donne beaucoup de mal pour séduire Maxime. Elle essaye de l’en dissuader puis lui remonte le moral quand elle se prend un râteau. Elle est contrariée par les lubies de son père qui se trouve en phase maniaque de son choc post-traumatique. Elle n’a aucune envie de participer à son projet de tour du monde, de peur de délaisser ses amies. Elle comprend cependant son envie d’évasion lorsqu’il projette sa traversée de l’Atlantique, car elle a ressenti la même chose après sa greffe.  


Elle est gaga devant Noé, le bébé recueilli par les Delcourt. Elle part en classe de neige quelque temps. 


En stage à l’hôpital, elle montre beaucoup de sérieux et refuse de connaître un traitement de faveur en tant que nièce de Marianne. Lorsqu’est diffusé le message du corbeau accusant Marianne d’avoir volé le rein greffé à Judith, elle est effondrée et en veut à sa famille de lui avoir caché la vérité. Dès lors, elle se sent coupable d’être en vie et décide de retrouver la personne à qui était destinée son rein. Elle refuse de parler à sa grand-mère qu’elle accuse d’avoir brisé son serment d’Hippocrate. Elle découvre ensuite l’identité de la personne à laquelle était destinée son rein : il s’agit d’Agnès Verneuil qui se trouve actuellement alitée à l’hôpital. Judith cache alors sa véritable identité et se rapproche d’elle, de son mari Daniel, et de leur fils de 16 ans, Anthony. Elle est bouleversée par la situation de cette famille qui vit dans l’attente d’un rein. Parallèlement elle commence à avoir des sentiments pour Anthony. 


Mais sa situation se corse. Daniel ne veut plus qu’elle s’approche d’Agnès suite à un malaise qu’elle a fait alors que Judith la promenait. Judith fait ensuite une crise de panique lors d’une friction avec Marianne qui refuse également qu’elle s’approche des Verneuil. Chloé et Alex soutiennent Marianne face à Judith : elle doit la vie à sa grand-mère. Par ailleurs, Anthony qui a appris la vérité sur la greffe ne décolère pas : Judith et sa famille sont la cause de la souffrance de sa mère. Judith lui avoue son amour mais rien y fait. C’est grâce à l’intervention de Maxime qu’Anthony accepte les excuses de Judith. Ils finissent par s’embrasser. Lorsqu’Anthony est accusé d’être le corbeau, les deux ados fuguent ensemble, suscitant l’inquiétude de tous. Ils sont retrouvés sains et saufs à l’hôpital au chevet d’Agnès. 


Lorsque Marianne risque sa carrière en sauvant Agnès, Judith accepte de pardonner à sa grand-mère, elles se réconcilient.  


Judith n’est pas convaincue par le projet de famille d’accueil de ses parents. Elle craint pour l’unité de la famille. Face aux réticences de l’ado, Alex et Chloé sont à deux doigts d’abandonner jusqu’à ce que Margot réussisse à convaincre Judith que ce projet est une bonne chose. 















; ��|�k 

Lire la suite  

autour de Judith Delcourt-Bertrand