Céline Nallet : " Aider de jeunes auteurs et réalisateurs à se révéler... "

Voir le site Faites-Court !

FAITES-COURT ! Céline Nallet : « Aider de jeunes auteurs et réalisateurs à se révéler… »
Par etf1|Ecrit pour HD1|2015-03-19T21:40:00.000Z, mis à jour 2015-03-19T21:44:44.000Z

Le court-métrage est à l'honneur sur la chaîne HD1 avec " FAITES-COURT ! " la 1ère édition du prix du court-métrage co-organisée avec Le Film Français. Céline Nallet, Directrice Générale de HD1, nous en dit plus sur ce projet qui s'inscrit dans l'ADN de cette chaîne dédiée au cinéma et à la fiction. Désireuse de contribuer à la création et de participer à la découverte de nouveaux talents, Céline Nallet nous en dit plus sur cette opération et ses attentes en tant que membre du Jury.

HD1 est à l'initiative du prix. Pourquoi se lancer dans un tel projet ?

Chaîne de la création, HD1 affiche une ligne éditoriale dédiée au cinéma et à la fiction et diffuse beaucoup de courts-métrages. La mise en place de ce prix était donc une évidence. Associés au Film Français, référence dans le milieu, nous avons un objectif : aider de jeunes auteurs et réalisateurs à se révéler. Ce prix permet aussi à HD1 d'être acteur de la création et de s'imposer dans le secteur, en se rapprochant des auteurs et producteurs.

Que faudra-t-il pour vous séduire ?


Le genre même du court-métrage encourage l'expérimentation. Nous souhaitons donc recevoir des projets surprenants, différents, et surtout authentiques. Ce format offre l'occasion à de jeunes auteurs de montrer leurs capacités, et ils vont devoir y mettre leurs tripes ! Nous voulons en ce sens que les quinze finalistes viennent défendre leur projet devant le jury. Cela promet de véritables échanges.

Comment avez-vous choisi le thème imposé ?

La femme incarne la création, elle est à l'origine de tout ! Si nous assumons pleinement ce côté féministe, imposer un thème nous semblait surtout essentiel pour aider au démarrage de la création. Le sujet choisi reste néanmoins suffisamment large pour laisser libre cours à toutes les formes d'imagination. HD1 ne s'interdit aucun genre, le prix devait faire de même.