"Je dois tout au public"

Voir le site Section de recherches

XAVIER DELUC  - CopyCat - Section de recherches
Par Vanessa VINCENT|Ecrit pour HD1|2015-01-20T11:37:00.000Z, mis à jour 2015-01-20T11:41:53.000Z

Xavier Deluc est formel : la nouvelle saison de "Section de recherches" s'annonce aussi riche que palpitante. Entouré d'une équipe plus soudée que jamais, le capitaine Bernier va avoir fort à faire entre des enquêtes complexes et une vie privée mouvementée... Le comédien se confie sur son personnage qui lui "ressemble de plus en plus", mais aussi sur ses liens avec Franck Sémonin et sur sa vision du métier, conditionné selon lui par la fidélité des téléspectateurs.

Pouvez-vous lever le voile sur cette neuvième saison ?
Elle réserve une belle diversité d'épisodes avec des univers et des décors très variés. Des invités de prestige nous ont fait le plaisir de rejoindre l'équipe le temps d'un ou de plusieurs épisodes, à l'image d'Adriana Karembeu ou de Valérie Kaprisky. Cette saison est marquée par de nombreuses surprises concernant la vie privée de Bernier. Lucas va, pour sa part, devoir affronter ses démons, canaliser sa soif de vengeance suite à l'assassinat de Nawel et trouver un équilibre entre sa nouvelle vie de papa et son métier. Roxane va quitter la SR pour suivre le procureur à Paris et Juliette, une autre enquêtrice, va faire son entrée... Ce départ est-il définitif ou simplement provisoire ? Seul l'avenir le dira... Nadia va également vivre des aventures très fortes avec notamment le retour de Marco, l'un de ses anciens équipiers au labo. A titre personnel, j'ai eu le plaisir de réaliser le septième épisode, Chasse au trésor, dont le début se déroule en pleine mer. Partis disputer une partie de pêche, Bernier et Lucas vont découvrir le corps sans vie d'une plongeuse...

L'équipe du commandant Bernier, renouvelée l'an dernier, apparaît plus proche que jamais. Comment l'expliquez-vous ?
Ce nouveau casting a apporté du sang neuf et de nouveaux défis à relever. La productrice Dominique Lancelot et son équipe d'auteurs ont souhaité accentuer les relations entre les membres de l'équipe pour les montrer unis. Bernier est le coordinateur. Il gère ses troupes de façon ferme et douce à la fois. Il apporte son humanité, sa chaleur et son profond respect des autres à l'équipe.

Quel regard portez-vous sur la complicité qui unit Martin à Lucas ?
Bernier est le garde-fou de Lucas. Il essaie de canaliser les ardeurs de cet homme de grande qualité, mais impulsif. Bernier est plus «british» dans sa façon d'opérer et au fil du temps, cela crée de belles caractérisations de personnages, avec des personnalités très affirmées. Au fur et à mesure des épisodes, les téléspectateurs vont découvrir un duo aussi complice que complémentaire. Bernier et Lucas savent parfaitement faire la part des choses entre travail et vie privée et, si besoin, l'aîné est là pour recadrer les choses. Hors caméra, Franck et moi sommes devenus proches et je pense que notre complicité transparaît à l'écran. Si nous restons fidèles au texte lorsque la caméra tourne, nous apportons aussi notre savoir-faire, nos sourires en coin et notre connivence. Franck et moi partageons la passion de la musique et je n'ai qu'un regret : manquer de temps pour pouvoir faire des bœufs avec lui !

Bernier met un point d'honneur à être présent dans la vie de Leslie...
Le huitième épisode est entièrement consacré à sa jeune protégée, qui se retrouve en danger. En se volatilisant du jour au lendemain, Leslie va faire très peur à ses proches et mettre Bernier lui-même dans une situation délicate. Heureusement, toute l'équipe de la SR va soutenir son capitaine car malgré tous les efforts des autorités, Leslie demeure introuvable et toutes les hypothèses, même les plus sombres, sont envisagées...

Les relations de Bernier avec les femmes ont toujours été complexes. Va-t-il enfin trouver l'amour ?
Trouver l'âme sœur a toujours été compliqué pour Bernier car il garde une blessure, liée à son passé. Celle-ci va peut-être, enfin, cicatriser, voire disparaître, grâce à l'arrivée dans sa vie de Laura Belmont, une romancière incarnée par Valérie Kaprisky. Cette auteure de polars ne cesse de le surprendre en menant ses propres investigations sur un meurtre. Ses recherches vont l'amener à rencontrer de plus en plus fréquemment Bernier, qui va sûrement abuser de la situation. Il pourrait donc lentement mais sûrement tomber sous son charme...

Prenez-vous toujours autant de plaisir à incarner votre personnage ?
La production me donne une telle énergie que mon enthousiasme est intact. Avec les années, je pense avoir gagné en maturité. Mon personnage s'est bonifié avec le temps, il est devenu plus subtil. Bernier me ressemble de plus en plus. L'ambiance formidable au sein de l'équipe est aussi un atout précieux et une source d'inspiration infinie. Je dois tout au public et je me donne à fond pour lui. Il est impératif que notre sincérité et notre envie de jouer continuent de transparaître à l'écran. Sans public, un comédien ne peut exister. Le jour où il ne me suivra plus, je rendrai mon insigne.

Quels souvenirs gardez-vous de ces huit mois de tournage ?
Des fous rires entre Franck et moi, des gags avec l'équipe et des journées très chargées ! Nous avons la chance de tourner dans une région magnifique et les paysages adoucissent beaucoup le visage plus sombre de nos enquêtes.