Les partis pris : "France/Allemagne, le grand décalage", Mais que vend-on toujours à la Russie ? et "Les vraies fausses excuses du Hamas"

Les partis pris : "France/Allemagne, le grand décalage", Mais que vend-on toujours à la Russie ? et "Les vraies fausses excuses du Hamas"

Dans les rues de Marseille, des policiers mènent des opérations pour lutter contre le trafic de drogue tandis qu'en Allemagne, la légalisation du cannabis est officielle. Il y a un véritable contraste entre les deux pays. Ruth Elkrief propose que tous les pays du monde s’arrêtent en même temps, pour légaliser le cannabis et voir par la suite si le trafic s’arrête. Et comme c'est une décision très politique, elle suggère qu’il y ait un référendum en France. Il existe une querelle entre Paris et le Ministère des Affaires étrangères sur le fait que la France continue de vendre des produits à la Russie. Selon François Lenglet : "C'est frappant de constater que les flux d'exportation de la France vers les pays voisins ont fortement augmenté". Il trouve dommage que la plupart des entreprises françaises en Russie ont cédé pour des roubles symboliques, à des intérêts russes. Le Hamas demande des excuses aux habitants de Gaza. Pour Abnousse Shalmani, la résilience nihiliste est une fausse résilience. Elle est absolument atterrée que toute la presse reprend le texte original qui couvre le mensonge de ces excuses et trouve dramatique le fait d'analyser la situation, sans avoir connaissance de ce que c’est que le cynisme. Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.

24 h Pujadas, l'info en questions
16m
3 jours restants

24 h Pujadas, l'info en questions