Les partis pris : "JO, la polémique à Lyon", "Apple, la grande gaffe" et "Indépendantisme Catalan, le recul"

Les partis pris : "JO, la polémique à Lyon", "Apple, la grande gaffe" et "Indépendantisme Catalan, le recul"

La flamme olympique est un symbole de paix et d'unité qui annonce les jeux à venir. Mais voilà qu'à Lyon, la polémique naît parce que Grégory Doucet, maire de Lyon, a refusé l'arrivée de la flamme olympique dans la ville. Il a refusé de dépenser 180 000 euros pour un événement de quelques heures. "C'est une forme de sectarisme indéniablement alignée à un manque de vision de la part des autres élus qui ont considéré que cet argent n'était pas utilement dépensé", s'exprime Ruth Elkrief. Apple a fait une grande gaffe lors d'une publicité pour son iPad Pro. Dans le pub, on observe une gigantesque presse hydraulique qui écrase tous les symboles de l'activité et la créativité humaine pour s'ouvrir à son nouvel iPad. La publicité a suscité un torrent de critiques, à tel point qu'Apple a dû s'excuser et la retirer. François Lenglet s'interroge si cette pub ne signe pas la fin d'Apple qu'on a connu. L'indépendantisme catalan est en recul. Le Parlement régional a été le théâtre d'une défaite pour les partis indépendantistes, qui gouvernent la Catalogne depuis une décennie, le dimanche 12 mai. Abnousse Shalmani pense que “Ce n'est pas tant les socialistes qui ont gagné que la gauche républicaine de Catalogne, qui est le parti indépendantiste de gauche, qui était au pouvoir, qui a perdu”. Elle rajoute que “ça commence un petit peu à être inquiétant pour Madrid et Pedro Sànchez”. Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.

24 h Pujadas, l'info en questions
20m

24 h Pujadas, l'info en questions