Replay - Impact Positif du samedi 30 mars 2024 : « GoJob » : embaucher les personnes éloignées de l’emploi

Replay - Impact Positif du samedi 30 mars 2024 : « GoJob » : embaucher les personnes éloignées de l’emploi

C’est une startup qui a moins de 10 ans d’existence et qui allie impact social et modèle économique. Entreprise de l’ESS et labellisée BCorp, pour toutes ces raisons, GoJob a été sélectionné pour faire partie de l’indice IMPACT40 nouvellement créé par le mouvement « Impact France », le mouvement des entreprises à impact social et environnemental. Un indice qui rassemble les futures « licornes à impact ». Contrairement aux licornes de la Frech Tech, les licornes à impact se distinguent par les coûts qu’elles permettent d’éviter à la collectivité par an, au moins 50 millions d’euros. C’est largement le cas pour GoJob. L’agence d’interim remplit également son objectif initial car 40% des intérimaires sont effectivement éloignés de l’emploi : quand ils postulent, ils n’en ont aucun, ne sont pas à l’école, ni en formation. « Le travail est le vecteur de base de la dignité humaine » déclare Pascal Lorne qui a décidé de créer l’entreprise en 2015 à la suite de sa rencontre avec un jeune chauffeur de VTC. Sans emploi, habitant en banlieue, n’arrivant pas à décrocher le moindre job, il était désespéré, et c’est une plateforme de VTC qui l’a littéralement sauvé de déraper vers d’autres chemins. Cette rencontre a marqué Pascal Lorne qui venait de revendre l’une de ses startups aux USA. Et c’est ce qui l’a convaincu de créer GoJob, afin d’aider tous ces jeunes. L’entrepreneur en série est bien déterminé à poursuivre l’aventure en maximisant son impact.

Impact Positif
9m

Impact Positif