Replay - Impact Positif du samedi 30 septembre : Bertrand Piccard : « Il faut montrer les solutions ! »

Replay - Impact Positif du samedi 30 septembre : Bertrand Piccard : « Il faut montrer les solutions ! »

Avec sa Fondation Solar Impulse, Bertrand Piccard labellise à travers le monde des solutions, déjà plus de 1000 dans tous les domaines : énergie, habitat, déchets, transports, etc. Car pour l’explorateur, il est essentiel d’aborder les problèmes climatiques sous l’angle des solutions et de l’opportunité sociale et économique. Pour aller au-delà du sentiment d’impuissance que l’on peut tous ressentir face aux catastrophes qui s’enchaînent, il faut transformer le récit. D’où la création de cette exposition à la Cité des Sciences de Paris, « Ville de demain ». Pourquoi dans la ville ? Parce qu’elles concentrent 75% des émissions des CO2. « On créé de l’éco-anxiété, et finalement, les gens ne savent plus quoi faire ! Moi, je voulais y répondre avec des solutions : redonner de l’espoir, pas de l’espoir béat en disant : tout ira bien. Non ! Tout risque d’aller très mal, mais ça ira beaucoup mieux si on implémente des solutions, il y a en énormément déjà existantes, ce ne sont pas de grandes idées pour le futur, mais elles sont disponibles alors utilisons-les et pour cela, il faut les montrer». Et c’est vrai qu’en cheminant dans l’exposition, on découvrira que ces solutions sont déjà exploitées ici et là : des panneaux solaires ultra-légers et flexibles pour s’adapter aux surfaces courbes et non rectilignes; un système de filtrage et recyclage des eaux pour réutiliser 25 à 45% de l’eau d’un réseau, ou encore une remorque 100 % électrique qui permet de transporter jusqu’à 250 kg en livraison, sans effort pour le cycliste. Loin d’un « techno-solutionisme » brandi par certains, Bertrand Piccard invite les visiteurs à se poser la question du bon sens : « Il faut moderniser !, dit-il, quitter le monde du passé, polluant et inefficient pour un monde efficient et économisateur ».

Impact Positif
8m

Impact Positif