Bachelor, le gentleman célibataire : Interview d'Elodie

Voir le site Bachelor, le gentleman célibataire

ITW-Elodie
Par Loïc DE BOUDEMANGE|Ecrit pour NT1|2014-02-05T11:03:00.000Z, mis à jour 2014-02-05T11:08:53.000Z

Élodie a 24 ans et habite Paris où elle est chargée de relations publiques. Avant de débuter l'aventure Bachelor elle se livre à une interview pour mieux la connaitre.

Parle-nous un peu de toi
Je suis très sociable, j'adore être au contact des gens, j'aime beaucoup sortir. Je suis quelqu'un qui ne reste jamais en place, je n'aime pas les journées qui se ressemblent, je fais toujours de nouvelles choses. De temps en temps, j'aime aussi être seule pour me ressourcer. Sinon je suis joviale et j'aime profiter de la vie à 100%. Je suis très fêtarde mais raisonnable !


Comment te comportes-tu dans un groupe ?
Je suis prête à faire des concessions tout en restant qui je suis c'est-à-dire une « leadeuse », je n'aime pas me faire marcher dessus. En fait je suis une « leadeuse » mais toujours avec douceur et gentillesse. Par amour aussi je suis prête à faire des concessions, je pense que c'est normal et obligatoire, venant de l'un comme de l'autre.


Quel est ton type d'homme ?
Je cherche un homme qui soit sérieux, prêt à m'aimer à ma juste valeur, fidèle et qui puisse m'épauler et me soutenir. Il faut qu'il soit fêtard mais raisonnablement, je vois mal un couple de fêtards qui va en boîte de nuit tous les soirs avec des enfants au milieu. Il ne faut pas qu'il soit casanier, qu'il se lève à 7h du matin et qu'à 21h il me dise : « je suis crevé, je vais me coucher », ça ce n'est pas possible.


As-tu déjà souffert en amour ?
J'ai souffert en amour lors de ma première relation amoureuse. C'était mon premier amour, il m'a trompé alors que je pensais naïvement que c'était l'homme de ma vie, que quand on aimait on ne pouvait pas tromper. C'est là où j'ai petit à petit commencé à découvrir les hommes, et leurs différences.


Si le Bachelor te plait que feras-tu ?
Je lui dirai qu'il me plaît beaucoup, je n'aurai aucun mal à lui dire droit dans les yeux.


Est-ce que tu appréhendes la vie dans la maison avec les autres filles ?
J'appréhende la vie avec les autres filles parce que ça fait huit ans que je vis seule. J'ai toujours pris mes décisions par moi-même, j'ai tendance à pas trop écouter ce que les gens me disent, j'ai un fort caractère. Je suis indépendante, c'est vrai que ça peut être difficile de vivre en communauté avec d'autres filles que je ne connais pas. Je pense qu'il y en a certaines avec qui je deviendrai amie, et d'autres pas.