Bachelor, le gentleman célibataire : Interview de Louise

Voir le site Bachelor, le gentleman célibataire

ITW-Louise
Par Loïc DE BOUDEMANGE|Ecrit pour NT1|2014-02-05T11:57:00.000Z, mis à jour 2014-02-05T12:01:10.000Z

A 23 ans, Louise participe à Bachelor, le gentleman célibataire parce qu'elle croit au Prince Charmant ! Découvrez son interview

Qu'est-ce que tu aimes et n'aimes pas chez toi ?
Chez moi, je préfère mes yeux, j'aime bien jouer avec mon regard, on me dit souvent que j'ai de très jolis yeux. Par contre, je n'aime pas mon corps ! J'ai quelques défauts comme tout le monde quoi. Et puis, il y a mon nez, il a été cassé.

Comment a-t-il été cassé ?
J'ai été agressé violement quand j'avais 17 ans. Ça a été très traumatisant, j'ai été défigurée et j'ai eu le corps très abîmé. C'est encore plus traumatisant quand ça touche le visage, c'est très difficile de ne pas se reconnaître dans le miroir.

Quel est ton rapport avec les autres femmes ?
Dans mon métier, je suis entourée de beaucoup de filles, et, en général ça se passe très bien. Ça peut arriver que certaines filles cherchent les problèmes disons, mais en général je m'entends très bien avec les femmes. Heureusement d'ailleurs parce que j'en croise beaucoup ! Cela me passe au-dessus que des filles créent de la compétition ou critiquent, je ne m'attarde pas sur des choses aussi puériles.

Comment s'est passée ton enfance ?
Malheureusement je n'ai pas eu de père, il n'était pas présent. Mais j'ai quand même eu une enfance très heureuse grâce à ma mère. J'ai aussi deux frères jumeaux qui ont 14 ans.

As-tu déjà souffert en amour ?
J'ai eu un gros chagrin d'amour un jour qui m'a fait beaucoup souffrir. Quand c'est de la part de quelqu'un que l'on aime, ça fait mal quoi qu'il arrive. Aujourd'hui je me protège, j'ai appris à éviter les hommes qui sont là pour s'amuser, ça ne m'intéresse pas du tout.

Décris-nous ton type d'homme
Pour me plaire, un homme doit être grand, il doit faire attention à lui, ça plait à personne un homme qui se laisse aller ! Surtout, il faut qu'il soit intelligent, qu'il m'apprenne des choses. C'est aussi très important pour moi qu'il soit gentleman, ça se perd de nos jours. Et puis il n'a pas plus de 30 ans, c'est la date limite ! (rires)