Fringe : JJ Abrams et l'art des séries

Voir le site Fringe

jjabrams-haut-jpg-4019412hljbt
Par Nicolas SCHIAVI|Ecrit pour NT1|2011-07-21T10:00:00.000Z, mis à jour 2011-07-21T12:18:23.000Z

De concepts novateurs en mystères accrocheurs, de séries cultes en programmes chocs, JJ Abrams a créé une petite révolution dans le monde des séries télévisées américaines.

Aujourd'hui, le nom de JJ Abrams résonne forcément quand on parle de séries télévisées. En quelques années, l'homme est devenu le golden boy du petit écran à Hollywood et n'a d'ailleurs pas tardé à partir à l'abordage du cinéma, notamment avec Mission Impossible 3 et Star Trek (son nouveau film Super 8 sortira le 03 Août en France). Retour non exhaustif sur une carrière télé surprenante et innovante.


Après s'être fait connaître dans le milieu avec le scénario d'Armageddon, JJ Abrams crée la série Felicity en 1998 pour la petite lucarne, l'histoire d'une jeune femme partie à New-York sur un coup de coeur et qui va affronter les difficultés de cette nouvelle vie. Premier succès d'estime pour l'auteur, enchainant en 2001 avec Alias, un show d'espionnage high-tech aux consonances fantastiques. Une lutte entre ses volontés artistiques et les directives imposées par la production feront naître quelques frustrations mais le style JJ Abrams est né : une bonne dose de mystères, une mythologie exhubérante et un mélange des genres pleinement assumé.


C'est en tant que producteur qu'il lance What About Brian et Six Degrees, deux séries vite annulée. Un échec vite oublié grâce à l'arrivée d'une série désormais culte : Lost. Scénariste et réalisateur de l'épisode pilote, JJ Abrams embarque pendant six ans le public pour sur une île aux nombreux secrets. Si la fin continue encore de diviser largement les fans, Lost reste un monument télévisuel rarement égalé. Alors que la série se termine, il vend le concept de Fringe à la FOX. Les audiences ne sont pas à la hauteur des espérances mais la chaîne suit les bonnes critiques et permet à la série d'entrevoir une quatrième saison. Une rallonge de vie amplement méritée aux vues des scénarii incroyablement passionnants proposés par l'équipe de Fringe.


Loin d'être invincible, JJ Abrams essuie un cuisant échec avec Undercovers en 2010, annulé au bout de 13 épisodes. Pourtant, la saison 2011/2012 sera une nouvelle fois son "année". L'artiste sera aux commandes de deux shows télévisées parmi les plus attendus : Person of Interest et Alcatraz. Avec les mêmes recettes conceptuelles qui ont déjà fait leur preuve...