"L'oeil des séries" ausculte Fringe

Voir le site Fringe

Walter Bishop (John Noble ) dans Fringe
Par DVDRAMA|Ecrit pour NT1|2009-03-05T15:29:00.000Z, mis à jour 2009-03-05T15:29:00.000Z

Depuis la création de sa seconde série Alias, et à plus forte raison depuis celle de Lost, toute annonce d'un nouveau projet du producteur JJ Abrams est prompte à exciter les amateurs d'action, de science fiction et d'intrigues ...

Depuis la création de sa seconde série Alias, et à plus forte raison depuis celle de Lost, toute annonce d'un nouveau projet du producteur JJ Abrams est prompte à exciter les amateurs d'action, de science fiction et d'intrigues mystérieuses que nous sommes. Désormais, le scénariste d'A propos d'Henry et de Forever Young arrive en effet, de par sa simple implication à un quelconque film ou autre série, à générer un incroyable buzz. En témoignent ses récentes incursions sur grand écran, de Mission Impossible 3 à l'attendu et très controversé Star Trek en passant pas le conceptuel Cloverfield. Nouvelle série à avoir fait son apparition sur le Network américain Fox le 9 Septembre dernier, Fringe, bénéficiant pour le coup d'un statut privilégié (10 minutes de plus par épisode et donc moins de coupures publicitaires) n'échappe pas à la règle et fut une des séries les plus attendues de cette nouvelle rentrée. Retrouvant une nouvelle fois ici ses anciens collaborateurs d'Alias et de Mission Impossible 3 Alex Kurtzman et Robert Orci (deux anciens de Xéna, la guerrière et Hercules ayant participé à l'aventure Transformers de Michael Bay), Abrams continue de visiter un univers à la limite de notre réalité en mettant cette fois un agent du FBI face à des phénomènes aussi étranges que déconcertants.

Walter Bishop (John Noble ) dans Fringe

Une équipe peu banale qui va alors se retrouver à enquêter sur toute une série d'évènements bizarres connue sous le nom de Pattern (modèle ou structure) et faisant appel à une science hors normes (ou fringe science, d'où le titre de la série). Enfants disparus et retrouvés des années plus tard sans avoir vieilli, tremblements de terre artificiels, personnes sortant d'un long coma avec la connaissance innée d'évènements top secrets... Au total plus d'une trentaine de faits inexplicables se produisant tout autour du globe. Des faits dans lesquels Olivia va d'ailleurs se retrouver impliquée malgré elle, découvrant que John, l'était lui aussi avant de décéder dans ses bras. Commence alors pour elle et pour les Bishop une quête de la vérité aussi mystérieuse que complexe, les menant régulièrement aux portes de Massive Dynamic, une multinationale tentaculaire fondée par un ancien associé de Walter Bishop il y a 16 ans. Autre fait étrange, Nina, la directrice des opérations de Massive au bras robotique fait partie d'une cellule d'investigation secrète elle-même menée par l'agent Broyles. Et l'énigme ne fait que s'épaissir.

News Fringe oeil des Séries

News Fringe Oeil des sériesConscient des faiblesses inhérentes à l'exercice de la trame de fond omniprésente qui force les spectateurs à suivre leurs shows religieusement, JJ Abrams préfère cette fois tabler sur une structure plus classique, proposant à chaque épisode des scénarios ayant un début, un milieu et une fin : « Nous essayons d'écrire Fringe afin qu'elle ne soit pas aussi sérialisée que Lost ou Alias ». Bien évidemment, le fameux scénariste ne verrait pas d'intérêt à fournir un show sans évolution, mais il ne compte pas cette fois pénaliser quiconque suivrait le show de façon moins assidue : « Je suis toujours très attiré par tout ce qui est mythologie, donc il y aura toujours une mythologie, une évolution des personnages, des révélations sur leurs histoires personnelles et également ce que le pattern signifie, ce que font ces gens et la manière dont tout est connecté. Mais nous le faisons d'une manière bien moins suivie, qui vous force à tout remettre à plat quand vous faites un épisode axé sur la mythologie de la série, mais qui permet à tout le monde de suivre l'histoire sans se sentir exclu parce qu'il a raté un épisode ». Une décision censée à une époque ou la majorité des séries les plus suivies se nomment Les Experts où New York District et proposent des stand-alones (des épisodes autosuffisants) se soldant par une évolution quasi nulle de ses protagonistes.