Hell's Kitchen : Les anciens candidats viennent prêter main forte aux deux finalistes

Voir le site Hell's Kitchen

La brigade de Jean Rémi
Par Ruben Vanyper|Ecrit pour NT1|2016-02-18T22:20:05.895Z, mis à jour 2016-02-19T09:11:59.020Z

Pour cette grande finale, d'anciens brigadiers sont venus prêter main forte aux deux finalistes qui se disputent la finale : Nicolas et Jean-Rémi.

Ce soir, pour la grande finale, le restaurant Hell’s Kitchen a ouvert pour la dernière fois les portes de son restaurant. Il y a plusieurs semaines, Arnaud Tabarec avait réuni 16 cuisiniers professionnels en créant un restaurant gastronomique éphémère : le Hell’s Kitchen. Ils ont appris l’exigence du monde de la cuisine étoilé. Ce soir, ils ne sont plus que deux à espérer remporter la somme promise au vainqueur (30 000 €) ainsi que le titre de "Jeune Talent". Après des semaines d'une compétition haletante, Nicolas et Jean-Rémi se sont affrontés pour l'ultime épreuve. D'un côté, Nicolas a rejoint la cuisine bleue et Jean-Rémi la rouge. Pour la finale, ils ont dû réaliser un menu complet mais ce n’est pas tout. Ils ont également dû gérer leur temps, leur énergie, et leur brigade... Après avoir remporté le challenge des trois chefs étoiles, Nicolaset Jean-Rémi ont décidé de composer leurs équipes. Pour cela, JulienRubenMariemAkanéPatriciaMarineYoannAlexiaSofiane et Marine ont rejoint les brigades de Hell’s Kitchen pour les épauler pour ce dernier service.

Equipe de Nicolas

Julien / Yoann / Alexia / Ruben

Equipe Jean-Rémi

Sofiane / Akané / Mariem / Marine / Nicolas

Chaque finaliste devaient créer un menu dégustation avec quatre plats. Un menu composé d’un amuse-bouche, d’une entrée et deux plats. Arnaud Tabarec l'a répété tout au long du jeu : il cherche un véritable chef. C’est lui seul qui tranchera et sélectionnera le meilleur cuisinier. Que l’ultime duel commence ! Ce soir encore, les finalistes ont cuisiné pour des grands chefs étoilés : Michel Portos, chef doublement étoilé, Geoffrey Poësson, chef une étoile, trois toques, Philippe Joannès, meilleur ouvrier de France, Christophe Hay, une étoile, trois toques, Gael Orieux, une étoile, trois toques, Bruno Turbot, une étoile, une toque et enfin Côme de Cherisey, directeur général d’un célèbre guide gastronomique. 

Ensemble, ils ont goûté, jugé et noté les plats des deux finalistes encore en compétition. Avec une synchronisation parfaite, les plats arrivent dans les temps pour les clients du soir. Une réussite pour les deux finalistes qui ont réussi à manager leur brigade à la perfection... Mariem était prête à tout pour faire gagner Jean-Rémi. De son côté, Ruben a noté un changement radical chez Nicolas, qu'il trouve plus mature avec l'âme d'un vrai chef.


en savoir plus : Arnaud Tabarec, Nicolas, Jean-Rémi