Hell's Kitchen : les nerfs des candidats mis à rude épreuve

Voir le site Hell's Kitchen

expressions
Par TF1|Ecrit pour NT1|2016-01-14T22:57:35.015Z, mis à jour 2016-01-14T23:03:23.458Z

Ce soir, vous avez visionné les deux premiers épisodes de Hell’s Kitchen. NT1 vous propose de revenir sur les temps forts de cette soirée où les nerfs des deux brigades ont été mis à dure épreuve.

Pour la première fois, trente caméras vont capter la dure réalité du quotidien d’une cuisine de prestige… Arnaud Tabarec, chef étoilé à la tête de deux établissements a réuni seize cuisiniers professionnels tous plus ambitieux les uns que les autres dans un lieu unique : le restaurant Hell’s Kitchen. Ces seize cuisiniers sont répartis en deux brigades : la brigade bleue et la brigade rouge. Leur but : servir et satisfaire les papilles de soixante convives venus chaque soir découvrir les plats gastronomiques de ce restaurant. Hier soir, NT1 vous a proposé les deux premiers épisodes du programme.

Une première mise en bouche sous tension

Après avoir fait connaissance avec le majordome, les seize candidats ont directement été plongés dans le bain. Ils ont eu 45 minutes pour réaliser le plat censé représenter leur univers culinaire. Une première rencontre avec le chef sous tension. Ce qu’ils ignoraient en s'attelant à la tâche, c’est que le chef éliminerait le cuisinier le moins bon de l’équipe perdante... Une nouvelle qui a mis les nerfs des candidats à rude épreuve à peine rentrés dans l'arène. Mariem, âgée de 32 ans a déjà affirmé son caractère trempé… Ça promet pour la suite de l’aventure. Les critiques acerbes du chef Arnaud Tabarec n’ont pas été du goût de tous. Alain était au bord des larmes. 

Une récompense pour les rouges

Fières d’avoir remporté cette première épreuve, les filles de l’équipe rouge se sont vues offrir un repas par Arnaud Tabarec. Un cadeau "empoisonné" pour les huit jeunes femmes qui ont dû reproduire le plat qu’elles ont dégusté pour le service du soir. D’emblée, Alexia a estimé ne pas se sentir à l’aise à l’idée de reproduire les plats élaborés du chef étoilé.

"Le pire service de ma vie"

Pour la suite du service, Arnaud Tabarec a été unanime, c’est le "pire service de [sa] vie. Vous avez été mauvais tous". Toutefois, il a tenu à souligner les bonnes performances de Marine et Yoann. C’est l’équipe des bleus qui a été la plus mauvaiss sur le premier service de ce soir. "Une heure sans sortir un plat, du jamais vu" selon le chef étoilé. Arriveront-ils à faire mieux pour la prochaine épreuve ? 

Des candidats au caractère bien trempé

Des personnalités au fort caractère ont rejoint Hell's Kitchen. A 32 ans, Mariem a commencé par la pâtisserie en finissant chef de partie. Très cash, la jeune femme n'hésite pas à s'exprimer au grand malheur de certaines candidates... Elle avoue avoir participer au programme car elle a une revanche sur la vie à prendre... 


A 21 ans, Léa est la blonde du programme. Originaire de Saint-Etienne, cette ancienne militaire aime les métiers d'homme. Elle découvre la cuisine et obtient un CAP de cuisine en un an. Très rigoureuse et perfectionniste, elle s'est montrée particulièrement stressée lors de la seconde épreuve au cours de laquelle, les cuisiniers ont dû deviner et réaliser le plat situé au dos de leur tablier. Décontenancée, la jeune femme a perdu beaucoup de temps, n'arrivant pas à saisir la demande du chef. 
Il y a également Sofiane. Ce passionné de cuisine a également un fort caractère et l'a montré dans le deuxième épisode. Agacé, le jeune homme n'a pas accepté l'échec collectif et encore moins les remarques d'Arnaud Tabarec. Arrivera-t-il à se canaliser ? 

Vous le saurez en regardant la suite des aventures de Hell's Kitchen, la semaine prochaine à 20h55 sur NT1 !




en savoir plus : Arnaud Tabarec