La Villa : Le coaching love de Lucie : les erreurs à ne pas commettre après une rupture

Voir le site La Villa des Coeurs Brisés

Lucie, la love coach 'Il y a des choses auxquelles vous ne vous attendrez pas'
Par Ingrid BERNARD|Ecrit pour NT1|2016-11-21T19:00:20.873Z, mis à jour 2016-11-21T19:00:20.873Z

Vous venez de rompre avec votre compagnon et vous avez du mal à vous en remettre ? Suivez les conseils avisés de Lucie Mariotti, la coach de La Villa des cœurs brisés 2, pour remonter la pente…

Etape n°1 : respectez une phase de deuil
Après une rupture, l’erreur immédiate à ne pas commettre, c’est de croire que vous allez devenir immédiatement amis et / ou de croire que vous allez continuer de vous voir comme si de rien était. Rester amis avec lui / elle sur Facebook, échanger des SMS… C’est possible, mais beaucoup plus tard. Il faut respecter un moment de décompression. Il doit y avoir une vraie phase de transition entre le moment où vous étiez des amoureux et où vous devenez éventuellement des amis.

Etape n°2 : rompre les liens de manière physique
Toujours dans la logique de ce que représente une rupture psychologiquement, il faut couper les liens dans son cœur et dans sa tête mais aussi de manière physique. Il faut faire en sorte d’accélérer le processus de « deuil ». Couper les liens, ça peut être, mettre vos photos dans une boite cadenassée, ranger au fond d’une boite à bijoux le bracelet ou la montre qu’il ou elle vous a offert à Noël. Ca peut, aussi, être l’enlever de Facebook. Il faut que matériellement, vous accomplissiez des petites choses qui vont vous permettre de vous éloigner de lui. Le but n’est pas d’oublier votre ex ou de remettre en question ce que vous avez vécu. Le but, c’est de passer à autre chose, en respectant une période de deuil, sans souffrir outre mesure.

Etape n°3 : dites adieu, de manière verbale, à votre relation
Lorsqu’une personne souffre, outre mesure, après une rupture, c’est qu’elle n’a pas complètement coupé les ponts. Vous avez le droit de vous accorder une semaine pour pleurer sur votre sort, manger des gâteaux à n’en plus finir… Mais après un temps, et pas trop long, il faudra engager une action symbolique qui va vous permettre de vous dire : "Ca y est, c’est fini". Vous pouvez, par exemple, écrire une lettre à votre relation (et non pas à votre ex) en lui disant adieu. Voici une lettre type : « Chère relation, pendant  ces deux dernières années, on a vécu des choses formidables ensemble mais aujourd’hui, c’est terminé… » Il faut mener une action concrète qui permet de symboliser la rupture. La rupture, on ne la vit que dans une verbalisation. Il faut avoir une action manuelle.

Etape n°4 : reprenez-vous en main
Pleurer sur son sort, c’est très efficace et très important mais si vous le faites trop longtemps, vous rentrerez dans l’habitude de la déprime. Cela peut conduire à un chagrin d’amour disproportionné par rapport à ce que vous vivez. Evidemment, on ne se remet pas de la même manière d’un divorce au bout de dix ans avec deux enfants, que d’une amourette de vacances de six mois… A vous de vous observer et de vous demander : "C’est quoi ma limite ?" Après ce laps de temps, reprenez votre vie en main. Forcez-vous à sortir, dormir comme avant. C’est indispensable pour pas que la déprime s’installe. Pleurer un bon coup oui, pleurer trop longtemps non.

Dans La Villa des coeurs brisés 2, Vincent a été le premier a inauguré les conseils de Lucie



Si vous souhaitez être coachée directement par Lucie, c'est ici


en savoir plus : Lucie Mariotti