Interview : le bilan de Sylvie

Voir le site Super Nanny

Visuel Saison 2 Super Nanny
Par Loïc DE BOUDEMANGE|Ecrit pour NT1|2014-09-12T07:00:00.000Z, mis à jour 2014-09-12T07:00:00.000Z

Diplômée d'une grande école hôtelière en Suisse, Sylvie est mère de deux grands enfants et gouvernante. Plus d'une quarantaine d'enfants ou adolescents ont déjà testé ses méthodes dans des familles royales ou chez certaines personnalités.

Quel est votre bilan de la saison 1 ?
Cette première saison aura été riche en enseignements, découvertes, challenges et réussites. Découvrir toutes ces familles, leur apporter mon aide et exercer mon métier de gouvernante a été un véritable bonheur. Il n'était pas simple pour ces familles de faire confiance à une inconnue, et ce, même si j'ai évolué sous l'étiquette de #SuperNanny. Il fallait créer ce lien entre nous pour pouvoir travailler ensemble. Humainement, je me devais d'arriver à obtenir un changement et un résultat positif. Sans cette étroite collaboration entre ces familles et moi, rien n'aurait été possible.


Quelles étaient vos motivations pour entamer cette nouvelle saison ?

Comment refuser de venir en aide de nouveau à d'autres familles ? J'ai pu constater durant la première saison les changements qui s'opéraient. J'ai su leur montrer que leur vie de famille pouvait être différente. Continuer ce travail d'équipe, établir ce lien de confiance, parler, communiquer, expliquer, puis provoquer ce déclic pour mieux gérer leur vie familiale, c'est ce qui me plait. Les résultats sont surprenants : plus de hurlements, plus de crises au quotidien, et plus de parents démissionnaires...
Il s'agit d'un challenge difficile en un temps limité d'autant que l'être humain reste une science inexacte mais ça fonctionne. Lorsque je pars, c'est à eux de jouer ! Mon but est de permettre aux parents et aux enfants d'appliquer mes astuces et conseils pour retrouver le bonheur de vivre en famille. En ce qui me concerne, Super Nanny est une magnifique aventure humaine, parfois difficile mais tellement satisfaisante. Les enfants nous apprennent tellement.


Avez-vous une anecdote de tournage à partager ?
J'ai plusieurs anecdotes sur l'ensemble des tournages mais certaines restent plus marquantes : le jour où Raphaël voulait m'acheter des friandises pour se faire pardonner de ses bêtises. Sur les conseils de son papa, il m'achète finalement un magnifique bouquet de fleurs accompagné d'un câlin. Je resterai à jamais la première femme à qui il aura offert des fleurs !
L'innocence et la sincérité des enfants m'émeuvent toujours comme lorsqu'un petit garçon avec sa maman me reconnaît dans un supermarché ! Sa réaction a été de sauter dans mes bras et de me demander si j'habitais dans la télé. Aussi, en plein tournage, dans une école primaire, plusieurs classes d'enfants hurlent tous en cœur «SUPER NANNY... SUPER NANNY...». Ils refusent de rentrer dans leur classe et me réclament des photos et des autographes. Leurs professeurs en sourient et en profitent pour me féliciter du travail accompli. L'aspect humoristique de ma mission est lorsque les enfants adorent porter mes lunettes de Super Nanny pour m'imiter.