Comment Frank Darabont a réveillé les morts

Voir le site The Walking Dead

ALU-Darabont
Par Loïc DE BOUDEMANGE|Ecrit pour NT1|2012-10-11T11:00:00.000Z, mis à jour 2012-10-11T11:00:00.000Z

Frank Darabont, réalisateur de La Ligne Verte et des Evadés, amateur de films d'horreur et grand fan de George Romero, le maître incontesté des films de zombies, découvre le comic de Robert Kirkman deux ans après sa sortie outre-Atlantique, en 2005.

Il décide aussitôt d'en faire une série, achète les droits, travaille sur un premier scénario avec Kirkman et le propose aux chaînes américaines. NBC est la première à se dire intéressée. « Ils étaient à fond... jusqu'à ce qu'ils réalisent qu'il y aurait des trucs de zombies dans notre série de zombies », se souvient-il, le sourire en coin.

La fameuse HBO (Les Soprano, True Blood) laisse aussi passer sa chance, refusant une version dont le héros aurait été joué par Thomas Jane (Hung).


Pendant cinq ans, le projet végète, manque d'être abandonné plusieurs fois, jusqu'à ce qu'AMC, la petite chaîne qui monte du câble américain (Mad Men, Breaking Bad), lui donne une seconde chance. Sans avoir lu plus d'un épisode, se fiant à la qualité des BD, elle commande un pilote en janvier 2010, et embauche Gale Ann Hurd, la productrice de Terminator, qui en connaît un rayon en matière d'apocalypse.


Frank Darabont, lui, recrute des acteurs apparus dans ses films, puis offre le premier rôle au Britannique Andrew Lincoln après avoir vu une vidéo test de lui.

Le tournage débute en mai 2010. Le premier épisode est diffusé le 31 octobre 2010, réunissant 5,3 millions de téléspectateurs devant AMC, un record pour la chaîne.