The Walking Dead : le pouvoir suprême du créateur des comics

Voir le site The Walking Dead

Annonce Walking Dead S3 News
Par Pauline HOHOADJI|Ecrit pour NT1|2016-11-10T15:58:34.815Z, mis à jour 2016-11-10T17:32:02.956Z

Robert Kirkman, créateur des comics "The Walking Dead", s’est confié sur la liberté totale qu’il avait pour créer l’intrigue inspirant la série à succès diffusée sur TMC.

Le nom de Robert Kirkman est bien connu des fans de The Walking Dead. C’est en effet à cet auteur américain que l’on doit les comics The Walking Dead adaptés ensuite sur le petit écran. Malgré le succès de la série, Robert Kirkman, qui est également l’un des producteurs et scénaristes de The Walking Dead diffusé sur TMC, jouit encore d’une liberté totale pour l’écriture des comic books.
Interrogé par <em>Entertainment Weekly</em>, Robert Kirkman avoue ainsi que les personnes avec lesquelles il travaille pour la série ne lui mettent aucunement la pression pour faire évoluer l’intrigue comme elles le souhaiteraient. "Ils n’ont aucun droit de regard sur ce qui se passe dans le comic book. Scott Gimple (le showrunner de The Walking Dead ndlr) est un lecteur assidu des comic books (…) Il a chaque édition en avance, juste avant la publication. Mais il ne lit pas les scénarios des comic books. Il s’énerve d'ailleurs contre moi lorsque je lui donne la moindre indication sur ce qui va arriver car il n’aime pas du tout les spoilers ! (…) Dans une certaine mesure, les comics sont comme un atelier pour les futures saisons de la série. Et c’est vraiment amusant de me dire que je peux totalement torpiller l’intrigue si j’en ai envie !" 

Une vision claire

Alors que la série et les comic books auront selon lui des fins différentes, Robert Kirkman avoue qu’il sait déjà comment terminer l’histoire des BD The Walking Dead. "Je sais exactement comment ça va se terminer et je fais des petits pas pour y arriver. (…) Je dois savoir quelle direction prendre et quelle est la fin, pour pouvoir construire une histoire autour de ça. Je pense que c’est le seul moyen pour maintenir tout ça en vie", a-t-il confié.