Vampire Diaries : devinez qui est l’ennemi juré de la vraie vie d’Ian Somerhalder

Voir le site Vampire Diaries

Ian2
Par A.D|Ecrit pour NT1|2017-09-07T13:00:34.499Z, mis à jour 2017-09-07T13:00:34.499Z

Lors de sa venue à Paris pour la convention Welcome to Mystic Falls 3, Ian Somerhalder s’est confié sur le mépris qu’il éprouve à l’égard du dirigeant actuel des États-Unis, Donald Trump.

Ian Somerhalder est un militant écologiste, fervent défenseur de la cause des droits des femmes, de l’égalité pour tous, et critique des industries de l’énergie fossile et de la surconsommation. Rien de bien nouveau, son compte Instagram étant rempli de posts dans lesquels il explique ses engagements, engagement qu'il partage avec sa femme et mère de leur enfant à naître, Nikki Reed. Le comédien se dit idéologiquement plus proche de la gauche et des démocrates que des républicains, actuellement au pouvoir aux États-Unis. Et depuis novembre dernier, s’il y a bien une personne pour laquelle l’acteur ne dit avoir aucune admiration, ni même aucun respect, c’est Donald Trump lui-même.

Ian Somerhalder a la critique acerbe lorsqu’il parle du président américain, mais surtout, il tente de faire passer un message qu’il veut le plus clair possible. "Les gens savent très bien que Donald Trump ne représente pas l’Amérique, il ne représente que lui et une petite partie du pays", a souligné l’acteur lors d’un entretien fin juin avec MYTF1 dans le cadre de la convention Welcome to Mystic Falls 3. Sachant cela, a poursuivi l’acteur, "Donald Trump qui nous sort de l’accord de Paris, ça ne veut en réalité pas dire grand-chose".

Le pouvoir du peuple

Selon le comédien originaire de la Louisiane, le président américain ne fait pas le poids face aux hordes de militants des droits de l’homme qui rejettent son administration. "Les citoyens ont la possibilité d’impacter le changement climatique, les citoyens ont la capacité de prendre le contrôle en votant avec leur dollar", analyse l’acteur, sur le point d’être papa. Une situation qui marque, selon lui, le début d’une nouvelle ère, pour une seule et bonne raison : "Que ce soit à Paris ou à Toledo dans l’Ohio, vous décidez de ce que vous consommez." Alors, Ian Somehalder, bientôt président ?

VIDEO. Ian Somerhalder rend hommage à Nina Dobrev