Voici le 3e chapitre du "Journal de Stefan"

Voir le site Vampire Diaries

Journal d'un vampire
Par TF1|Ecrit pour NT1|2011-02-16T17:52:00.000Z, mis à jour 2011-02-16T18:16:52.000Z

Inédit : découvrez sans plus attendre le troisième chapitre du livre "Le Journal de Stefan".

Depuis quelques semaines, TF1.fr vous propose en exclusivité le prologue, le premier chapître et le deuxième chapitre du "Journal de Stefan" de L.J. Smith.


Voici la suite du roman, qui sortira le 2 mars prochain en librairie.


Chapître 3 Le 21 août 1864

Je n'arrête pas de penser à elle. Si je n'écris pas son nom, c'est parce que je n'ose même pas. Elle est si belle, envoûtante, à part. Lorsque je suis avec Rosalyn, je suis le fils de Giuseppe, le garçon Salvatore au même titre que Damon, avec lequel je suis interchangeable. Je sais que ça serait complètement égal aux Cartwright si Damon prenait ma place. Si c'est moi, c'est juste parce que Père savait pertinemment que Damon n'accepterait jamais un tel arrangement

tandis que je dirais oui, comme toujours.

Mais quand je l'ai vue, avec sa silhouette élancée, ses lèvres rouges, ses yeux aux paupières papillonnantes, tristes et exaltés à la fois... j'ai eu l'impression d'être enfin moi-même, Stefan, tout simplement.

Il faut que je sois fort. Que je la considère comme une soeur. C'est de ma future femme qu'il faut que je tombe amoureux.
Mais voilà : je crains qu'il ne soit déjà trop tard...Rosalyn Salvatore ...
Je goûtai les mots en pensée alors que je passais la porte, prêt à aller accomplir mon devoir en rendant une seconde visite à ma promise. Je m'imaginai vivre avec Rosalyn dans la maison annexe - ou dans une résidence plus modeste que mon père nous aurait fait bâtir en guise de cadeau de mariage -, moi travaillant à longueur de journée, absorbé dans les livres de comptes de mon père, près de lui, dans son bureau à l'odeur de renfermé, pendant qu'elle s'occuperait des enfants. De toutes mes forces, j'essayai d'être transporté de joie à cette idée, mais tout ce que j'éprouvai se limitait à de l'eff roi et me glaçait le sang.

J'empruntai le vaste chemin qui cernait Veritas et levai les yeux, l'air miné et songeur, sur la petite demeure qui jouxtait la nôtre. Je n'avais pas revu Katherine depuis son

arrivée, la veille. Père avait envoyé Alfred la convier à dîner avec nous, mais elle avait décliné l'invitation. J'avais passé la soirée à regarder par la fenêtre en direction de l'annexe, mais n'avais pas aperçu la moindre lueur de chandelle. Si je n'avais pas su qu'Emily et elle avaient emménagé, j'aurais pu croire que la maison était inoccupée. Pour finir, je m'étais couché sans cesser une seule seconde de me demander ce que Katherine pouvait bien faire et si elle avait besoin de réconfort.


Découvrez la suite du chapître 3 du "Journal de Stefan" de L.J. Smith en cliquant sur ce lien


Traduit de l'anglais (États-Unis) par Aude Lemoine Photo de couverture/Key Artwork :
© 2011 Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved.
L'édition originale de cet ouvrage a paru en langue anglaise chez Harper Teen, an imprint of HarperCollins Publishers, sous le titre :
Stefan's Diaries : Origins
© 2010 by Alloy Entertainment and L. J. Smith.
© Hachette Livre, 2011, pour la traduction française.
Hachette Livre, 43 quai de Grenelle, 75015 Paris.