Killing Eve - La série évènement portée par Sandra Oh et Jodie Comer arrive sur TF1 Séries Films

Killing Eve - La série évènement portée par Sandra Oh et Jodie Comer  arrive sur TF1 Séries Films
Adapté du roman "Codename Villanelle" de Luke Jennings, "Killing Eve" débarque sur TF1 Séries Films à partir de Dimanche 12 janvier.

Si vous avez manqué le début...

Eve Polastri mène une vie de bureaucrate sans histoire au MI5, loin du terrain. Mère de famille dévouée et épouse du très conciliant Niko Polastri, elle est en apparence une femme accomplie. Pourtant, sa vie tranquille l’ennuie et son quotidien plan-plan l’étouffe. Elle rêve de vivre les aventures palpitantes d’un agent secret et trépigne de devoir se terrer derrière un bureau. Car Eve a du flair et n’a pas son pareil pour pister les criminels au service de puissances étrangères. Un jour, son talent est repéré par Carolyn Martens, responsable de la section russe du MI5, qui cherche à monter une cellule non officielle pour démasquer une insaisissable tueuse à gages laissant des cadavres dans toute l’Europe. Eve est recrutée pour la piloter mais dispose de très peu de moyens : trois agents dont un junior (qui n’est autre que le propre fils de Carolyn), un crac de l’informatique et un minibureau crasseux à Londres. Sa vie va alors changer du tout au tout. Délaissant sa famille, elle va s’avérer être un redoutable limier sur les traces d’une certaine Villanelle, une virtuose du crime, surentraînée et totalement psychopathe. Sa traque la conduit de la Bulgarie à Paris, puis à Berlin, Londres et Moscou… Bientôt, le nom de l’agent à ses trousses arrive aux oreilles de Villanelle qui, au lieu de s’en inquiéter, va s’en amuser. Car Villanelle aime le risque et s’ennuie si elle ne fait pas de chaque exécution une fête ! Elle laisse des indices à l’attention d’Eve, l’approche sans qu’elle le sache, lui envoie des cadeaux… Une curieuse relation va s’établir entre les deux femmes, que pourtant tout oppose. Chacune va fasciner l’autre, jusqu’à l’obsession…

Au casting

La Canadienne Sandra Oh (Grey’s Anatomy) s’est vue confier un rôle à sa mesure, celui de l’agent Eve Polastri, chargé de mettre la main sur la tueuse Villanelle. S’étant souvent vu proposer des seconds rôles faisant référence à ses origines coréennes, elle a sauté sur l’occasion lorsque le scénario de Killing Eve lui a été présenté, car il ne l’évoquait aucunement. Elle a déclaré avoir attendu 30 ans pour un rôle tel que celui d’Eve et a d’ailleurs décroché, pour son interprétation, le Golden Globe de la meilleure actrice dans une série dramatique, en janvier 2019. Face à elle, la jeune comédienne britannique Jodie Comer campe avec panache la flamboyante Villanelle. Remarquée dans Thirteen et Docteur Foster, elle a usé de tous les stratagèmes pour décrocher ce rôle. Dotée d’un certain talent pour les accents, cette gosse de Liverpool a proposé, lors du casting, sa vision de la tueuse : un caméléon polyglotte se fondant dans tous les pays qu’elle traverse. Elle est ainsi passée de l’accent russe, à italien, au français, puis au new-yorkais snob ou au londonien populaire. Son audace a payé tout comme sa performance, puisqu’elle a reçu le prix de la Meilleure actrice dans une série Dramatique aux Emmy Awards en septembre dernier. Autour des deux protagonistes quelques seconds rôles savoureux : celui de Carolyn Martens, interprété par Fiona Shaw (Colette, la saga Harry Potter), la très respectée responsable de la section russe du MI5 dont on s’aperçoit qu’elle est totalement délurée, ou encore Konstantin, joué par le comédien danois Kim Bodnia (The Bridge Bron), son homologue russe, autant son ennemi que son allié, voire plus si affinités !

Killing Eve, Dimanche 12 janvier à partir de 21h sur TF1 Séries Films