50' inside : 50 mn Inside : Serge Gainsbourg, des bas fonds au succès artistique dont il rêvait

Voir le site 50' inside

Gainsboug 1978
Par Barbara AZAIS|Ecrit pour TF1|2015-07-12T10:08:48.824Z, mis à jour 2015-07-12T10:10:44.471Z

50 mn Inside a retracé la naissance artistique de Serge Gainsbourg dans les années 70. De l'artiste déchu œuvrant dans l'ombre de sa femme, au chanteur populaire et provocateur que l'on ne saurait oublier... Comment est né "Gainsbar".

Dans les années 70, Gainsbourg supporte mal le succès de sa femme Jane Birkin. Lui, peine à exister et se cache dans l'ombre de nombreuses stars. A l’époque, ses seuls succès populaires sont liés à son travail de compositeur, notamment pour des femmes. Gainsbourg souffre de ne pas porter lui-même ses textes vers le succès. Censuré par les médias, rejeté du grand public, Serge Gainsbourg ne monte plus sur scène, traumatisé de son dernier spectacle où le public l'avait malmené. A l'aube de ses 50 ans, il décide d’agir : il lui faut un tube. Gainsbourg veut connaître le succès par lui même et il sait que le temps presse. En 10 minutes, alors qu’il allait enregistrer une autre chanson, il écrit Sea, sex and sun sur un coin de table.

Le 22 mai 1978, Gainsbourg s’enferme pendant 2 jours dans un studio d’enregistrement à Londres, la peur au ventre. La chanson ne fait pas l'unanimité dans son entourage et beaucoup redoutent une tôlée. Il présente finalement sa chanson à la télé en juin 1978 et fait toute la promotion qu’il peut autour de son titre. C’est un succès. "Enfin, pour la première fois, les gens achètent une chanson de Gainsbourg, chanté par Gainsbourg", souligne son attaché de presse de l’époque. 



Et le succès de son tube va dépasser ses attentes. La même année, Patrice Leconte adapte au cinéma la pièce de théâtre du Splendid,  les Bronzés. Alors qu’il cherche une chanson de générique et qu'il essuie un premier refus, le producteur lui suggère Sea, sex and sun. "C’est pas son univers, ce n’est pas son humour, raconte l’attaché de presse. Mais comme ça le faisait rire, il a laissé faire". Peu sûr de lui pourtant, Gainsbourg veut s’assurer qu’il ne s’est pas trompé et se rend discrètement à la première du film. "Il a regardé le générique avec sa chanson se souvient Patrice Leconte. Il a regardé un peu le début du film,  puis il devait avoir quelque chose à faire, il est parti". Plus de 2 millions de personnes entendent Sea, sex and sun au début des Bronzés. Le disque s’écoule à 400 000 exemplaires et devient un succès à part entière. Le premier pour l’artiste qui remonte finalement sur scène après 15 ans d’absence, sous l’effervescence de la foule.