50' inside : Ses amours, son enfance… : Jane Fonda raconte 5 jours qui ont marqué sa vie

Voir le site 50' inside

Jane Fonda sera à l'affiche de la comédie 'Grace and Frankie', lancée l'année prochaine par Netflix.
Par Lorelei Boquet Vautor|Ecrit pour TF1|2015-05-26T12:23:37.436Z, mis à jour 2015-05-26T12:23:44.664Z

En plein cœur de la 68e édition du Festival de Cannes, la comédienne Jane Fonda s’est confiée au micro de 50 Min Inside. Elle confie tout, des 5 jours qui ont marqué sa vie à Sandrine Quétier.

Drôle et directe, Jane Fonda n’hésite jamais à faire le show, et elle aurait tort de s’en priver. A 77 ans, elle arbore toujours une silhouette filiforme et une élégance que beaucoup lui envient. C’est en chantant la Chanson du téméraire du Carnaval de Dunkerque que Jane Fonda a accueilli Sandrine Quétier, venue l’interviewer pour 50 Min Inside, en plein milieu du Festival de Cannes. Le fréquentant depuis les années 60, alors qu’elle était mariée à Roger Vadim, elle l’a vu évoluer de la célébration du cinéma à la glorification du glamour. « Le Festival de Cannes est le grand festival du monde. C’est toujours très excitant d’être ici » confie-t-elle. Cette année, elle y présentait son dernier film, Youth de Paolo Sorrentino. A Sandrine Quétier, la pétillante Jane Fonda a dévoilé les cinq jours qui ont marqué sa vie de femme et de comédienne :

25 octobre 1968 – A trente ans, la sublime Jane Fonda se glisse dans la peau du personnage de Barbarella - une astronaute ultra sexy - dans le film éponyme de Roger Vadim. Bien qu’elle ait déjà joué dans une quinzaine de films, c’est ce rôle qui lui offrira le succès international qu’on lui connait. Barbarella lui a aussi permis de devenir une femme engagée et influente. Elle s’oppose à la guerre au Vietnam et à la politique américaine en prônant le pacifisme et la liberté des peuples.

9 avril 1979 – Jane Fonda remporte l’Oscar de la meilleure actrice pour Le Retour. Elle y incarne une femme tombant amoureuse d’un vétéran handicapé de la guerre du Vietnam. Un film dont elle a personnellement soufflé l’idée au réalisateur après avoir côtoyé de nombreux soldats, et qui lui a demandé beaucoup d’efforts pour obtenir des financements. Elle fait le choix de signer son discours de remerciements pour ouvrir les yeux du public sur le handicap et convaincre l’académie des Oscars de sous-titrer la cérémonie.

14 avril 1982 – Jane Fonda se retrouve face à la caméra pour jouer La Maison du Lac, en compagnie de son père Henry Fonda. C’est la seule et unique fois où père et fille tourneront ensemble. Un travail difficile pour la comédienne, qui est finalement parvenue à toucher ce monument hollywoodien endurci et introverti.

1982 – Alors qu’en tant que comédienne, Jane Fonda connait un succès fulgurant, elle se lance de nouveaux défis. C’est ainsi qu’elle se lance dans le coaching d’aérobic. A 45 ans, son corps athlétique fait rêver et c’est sans surprise qu’elle parvient à vendre des millions de cassettes vidéo à travers le monde, ce qui lui permettra de financer les nombreuses causes qu’elle soutient. Prôner la forme et le bien-être était une vraie révolution à l’époque. Des vidéos qui ont encore aujourd’hui un vrai succès, si bien que Jane Fonda a choisi d’en rééditer de nouvelles.

2015 – Depuis neuf ans, Jane Fonda fait partie de la team des égéries L’Oréal Paris. Décomplexée par son âge, la comédienne assume tout, mais se donne les moyens de sa beauté. Ainsi, elle avoue : « Je dors beaucoup. Je reste physiquement active et je reste curieuse face à la vie. Je crois que c’est très important. Vous pouvez être parfaite, bien plus parfaite que moi, mais si vous ne vous intéressez pas à la vie, au fait d’apprendre, quelque chose s’éteint, se ferme. Et ce n’est pas vraiment beau sur le visage ». C’est en grande sage qu’elle donne son dernier conseil : « Il n’est jamais trop tard. On ne sait jamais ce qu’il va se passer, alors ne baissez jamais les bras. Ma vie en est l’exemple ».

en savoir plus : Sandrine Quetier