50' inside : Les amours secrètes de François Mitterrand

Voir le site 50' inside

Les amours secrètes de François Mitterrand
Par Vincent Guillot|Ecrit pour TF1|2016-01-02T18:41:21.599Z, mis à jour 2016-01-02T18:41:29.061Z

La vie privée de François Mitterrand était double. S'il est resté jusqu'au bout au côté de sa femme Danielle, l'ancien président aura vécu une longue histoire d'amour avec Anne Pingeot.


Quand en janvier 1996 François Mitterrand est inhumé à Jarnac, la France entière découvre alors cet incroyable secret de famille : l’ancien président avait en fait une amour secrète : Anne Pingeot, la mère de la petite Mazarine que le grand public venait de découvrir. Côte à côte à l’enterrement, les deux familles, l’officielle avec Danièle l’épouse et leurs deux fils Jean-Christophe et Gilbert mais aussi la maîtresse Anne et sa fille, sont réunies dans le deuil et devant les caméras.

Une histoire d'amour cachée aux Français

Anne Pingeot était la fille d’une famille d’industriels amis de François Mitterrand. Quand elle s’installe à Paris au début des années 60, il l’aide à faire ses premiers pas dans la capitale. Et malgré leurs 27 ans de différence d’âge, une histoire d’amour va naître entre eux deux. Une histoire qui va durer jusqu’à la fin de la vie du chef de l’état.  Et ce bien que Danielle, sa femme officielle, ait connaissance de cette liaison. Cette histoire d’amour restera pourtant inconnue du grand public tout le temps que durera la présidence de François Mitterrand. Cette double vie cachée contribuera à façonner la légende de ce chef de l’état bien secret.