50' inside : Davide Esposito, la révélation venue d’Italie

Voir le site 50' inside

Davide Esposito dans 50 MN Inside
Par Zahia YALIOUA|Ecrit pour TF1|2015-06-09T08:16:21.423Z, mis à jour 2015-06-09T08:16:21.423Z

Encore inconnu du public français, Davide Esposito n’est pourtant pas un nouveau venu dans le milieu de la musique. Compositeur de talent depuis plus dix ans pour Grégory Lemarchal, Céline Dion, Florent Pagny ou encore Nolwenn Leroy, l’italien se lance dans la chanson et sort un album qui fleure bon le succès de l’été.

Son nom et son visage ne vous disent encore rien et pourtant vous avez sans doute fredonné certaines de ses mélodies : Juste pour me souvenir de Nolwenn Leroy, Baryton de Florent Pagny, Un nouveau jour de Johnny Hallyday ou encore Ecris l’histoire de Grégory Lemarchal… Tout autant de chansons composées par Davide Esposito. Ce compositeur de talent travaille depuis dix ans dans l’ombre des plus grands interprètes français.

Une chanson qui va changer sa vie

Le jeune artiste né à Naples en 1980 se destine plutôt à la chanson. Mais complètement autodidacte, le jeune homme écrit ses propres chansons et se produit sur quelques scènes dans sa région natale. C’est dans ce contexte qu’il écrit et compose une dizaine de qu’il envoie à quelques maisons de disques. En 2004, l’une d’entre elle attire l’attention de Mercury qui veut l’intégrer dans l’album du gagnant de la Star Academy. Olivier Ottin, l’ancien manager de Grégory Lemarchal, confie que son protégé a « tout de suite été sensible à la mélodie ». La chanson qui s’intitule encore Io so che tu va alors avoir droit à de nouvelles paroles en français et un nouveau titre : Ecris l’histoire ! Ce premier single du jeune homme trop tôt disparu connaîtra un immense succès avec près de 300 000 exemplaires vendus. Après la mort du jeune homme, les parents de ce dernier iront même jusqu’à écrire une lettre à Davide Esposito pour le remercier d’avoir « ouvert le chemin artistique de Grégory en lui permettant de réaliser son rêve dans ce milieu qu’il aimait tant. » Une lettre qui a beaucoup ému le compositeur et qu’il a fait encadrer pour la garder.

Ce succès va permettre alors à Davide Esposito de se faire un nom dans le milieu de la musique. Sollicité par les plus grands artistes, Davide Esposito va multiplier les collaborations pendant dix ans. Amel Bent confie même : « On n’a pas tout le temps la chance d’avoir des mélodies qui vous tirent les larmes, limite sans les mots et David, il a cette magie. Il vous fait ces enchaînements de notes qui vous mettent les poils. » Le chanteur Guillaume Niclo, pour lequel Davide Esposito a composé la musique de la chanson Jusqu’à l’ivresse, confie : « A la première écoute, on a fait Waouh ! Il a fait quelque chose d’extraordinaire, il a réussi à sublimer le texte de (Serge) Lama et il en a fait une grande chanson. »

De l’ombre à la lumière

Mais après des années passées dans l’ombre des plus grands interprètes français, Davide Esposito décide de remonter sur scène pour chanter. Son album intitulé Roma California qui sortira ce lundi 8 juin, est composé de reprises de gros standards américains des années 1980 traduits en italien. Une voix chaude et sensuelle, des accents méditerranéens, une invitation au voyage qui fleure bon le succès de l’été…

en savoir plus : Florent Pagny