50' inside : Le tout dernier déplacement de Jean-Pierre Coffe

Voir le site 50' inside

Les dernières images de Jean-Pierre Coffe
Par P.H.|Ecrit pour TF1|2016-04-02T16:46:29.118Z, mis à jour 2016-04-04T13:41:32.718Z

Quelques jours avant son décès, Jean-Pierre Coffe s’est rendu dans un supermarché pour faire une animation. Une visite dont voici quelques images captées par des journalistes locaux.

"Il était plutôt en forme." Florian Kermovant, journaliste, se rappelle avec émotion sa rencontre avec Jean-Pierre Coffe. Quelques jours avant de s’éteindre, le chroniqueur et critique gastronomique s’est rendu près de La Rochelle pour une animation dans un supermarché. 

Les dernières images de Jean-Pierre Coffe 

"Je ne l’ai pas trouvé affaibli, fatigué. Je l’ai trouvé très taquin. Il faisait beaucoup de blagues", confie ainsi Florian Kermovant, un journaliste qui a suivi Jean-Pierre Coffe pour un reportage consacré à cette visite. Un reportage dont il a confié quelques images à 50 Mn Inside et qui montre le chroniqueur arpenter les rayons, discuter avec les clients et déguster quelques gouttes de vin, le tout dans la bonne humeur.
"J’ai trouvé quelqu’un de très en forme. Il était très alerte", ajoute Alain Jeanne, un journaliste lui-aussi présent à cette journée spéciale.


 

Un homme "meurtri" par certaines critiques 

Célèbre pour sa gouaille et ses coups de gueule sur les plateaux télé, Jean-Pierre Coffe a surpris le public en associant son image il y a quelques années à une chaîne de hard discount. Un choix qui a surpris le public et qui lui a apporté pas mal de critiques. Difficile pour certains de comprendre comment ce défenseur de la gastronomie et de la bonne bouffe a pu accepter d’être l’égérie d’une marque pas "spécialement réputée pour suivre ces principes.Ces critiques ont beaucoup "meurtri" Jean-Pierre Coffe selon ses proches. 

 Un homme touché par le malheur 

Les critiques pour son engagement auprès d'une chaîne de supermarchés ne sont rien comparées aux drames vécus par Jean-Pierre Coffe. Ce dernier a perdu son fils à la naissance et sa fille est décédée d’un cancer à 35 ans. Deux drames qui ont bouleversé le critique culinaire. "Il a enfoui le malheur au plus profond de lui, mais ça fait aussi partie du personnage", confie son ami Philippe Geluck.  



en savoir plus : Sandrine Quetier, Nikos Aliagas