50' inside : Filip Nikolic, les débuts d'un parcours brisé

Voir le site 50' inside

Filip Nikolic, un destin brisé
Par Vincent Guillot|Ecrit pour TF1|2016-01-02T19:46:23.744Z, mis à jour 2016-01-02T19:46:28.709Z

En 2009 disparaissait Filip Nikolic. Le beau garçon avait découvert la gloire en explosant au sein du boysband 2be3. Un succès qui le marquera pour le meilleur comme pour le pire. Retour sur ses débuts d’exception.

Depuis toujours Filip Nikolic, jeune de banlieue parisienne, rêvait de gloire. Il avait pratiqué la gymnastique quasi au quotidien, et formé avec ses amis de Longjumeau, un groupe de danse. Mais c’est en étant élu plus beau mannequin de France lors d’une émission sur TF1 qu’il se fait repérer avec ses amis Franck et Adel. La maison de disques EMI cherche alors à lancer en France, un groupe de jeunes garçons, sur le modèle des Take That et autres East 17,  venus d’Angleterre, et qui cartonnent alors sous le nom de boysband.

En France les 2be3 sont les rois des boysbands 

En France les 2be3 vont régner en maître sur cette catégorie. Leur premier album « Partir un Jour » se vend au chiffre incroyable de 5 millions d’exemplaires. Les garçons ont même le droit à leur propre série télévisée, encore une fois sur TF1. Mais la chute sera rapide et difficile. Après deux ans de succès inimaginable les boysbands, 2be3 en tête, sont passés de mode. Filip sera étiqueté 2be3 toute la suite de sa carrière, et devra se battre pour devenir un comédien apprécié. Et le 16 septembre 2009, alors qu’il vient de s’engager sur une tournée de théâtre, il est retrouvé mort à son domicile.