50' inside : Le gentil coup de gueule de Christian Clavier

Voir le site 50' inside

Jean Reno et Christian Clavier se confient dans 50 Mn Inside.
Par P.H.|Ecrit pour TF1|2016-04-02T17:36:18.967Z, mis à jour 2016-04-02T17:36:18.967Z

Invité aux côtés de Jean Reno pour revenir sur les 5 jours qui ont marqué l’aventure Les Visiteurs, Christian Clavier a pointé du doigt avec humour "l’injustice profonde qui fait que l’on s’adresse toujours aux puissants" en premier.

"C’est une injustice profonde !" Ce cri du cœur, c’est Christian Clavier qui l’a poussé face à Nikos Aliagas dans 50 Mn Inside. Une manière pour le comédien de protester, avec beaucoup d’humour, sur le traitement de son personnage, Jacquouille la fripouille.

 Christian Clavier proteste 

Après avoir proposé au duo infernal de revoir quelques images des Visiteurs, Nikos Aliagas interroge Jean Reno sur le poids du costume de Godefroy de Montmiral. "Oui c'est lourd surtout quand on est à cheval et qu’on rajoute des peaux de bêtes", explique ce dernier rapidement coupé par son acolyte, Christian Clavier. "Pardonnez-moi mais poser la question à lui qui est à cheval, a une peau de bête… Moi je suis habillé avec des hardes. Je traîne par terre dans la boue à porter des paquets. On devrait me poser la question à moi. C’est quand même formidable : la prestance fait qu’on s’adresse toujours aux puissants et pas à celui qui ne l’est pas, c’est une injustice profonde !", lance-t-il ainsi. 


La complicité retrouvée 

Qu’on se rassure, ce coup de gueule n’est qu’une pointe d’humour. Entre Jean Reno et Christian Clavier, la complicité est toujours au rendez-vous après toutes ces années et elle s’affichera prochainement dans les salles obscures. Les deux comédiens ont retrouvé leurs personnages fétiches pour Les Visiteurs 3, la Révolution qui sort le 6 avril prochain dans les salles obscures. Un film que Jean Reno "a eu beaucoup de plaisir à tourner." "Moi je suis assez superstitieux et tant que le film n’est pas fait, je n’aime pas me réjouir. Mais c’est vrai que c’est un plaisir de le faire. C’est formidable", confie-t-il ainsi dans 50 Mn Inside. 


en savoir plus : Sandrine Quetier, Nikos Aliagas