50' inside : Iris Mittenaere émue aux larmes en évoquant son adolescence à Nikos Aliagas

Voir le site 50' inside

Iris Mittenaere et Dany Boon
Par Lorelei BOQUET-VAUTOR|Ecrit pour TF1|2017-03-25T23:51:58.138Z, mis à jour 2017-03-26T09:11:15.446Z

On la connait souriante sur scène, défilant avec aisance devant les spectateurs. Mais cette nouvelle Miss Univers n’a pas toujours eu confiance en elle.

Depuis son élection en janvier dernier, c’est la première fois qu’Iris Mittenaere revenait en France. Et c’est en véritable star que la jeune femme a été accueillie, dès sa sortie de l’avion. Désormais, partout où elle passe, son apparition créée l’admiration des passants. Clairement, la vie de la jeune femme, originaire du Nord-Pas-de-Calais a changé du tout au tout depuis qu’elle s’est lancée, à l’improviste, dans les concours de beauté. Alors qu’elle n’y songeait pas, un ami la persuade de tenter l’élection de Miss Flandre 2015 pour pallier au manque de candidate. La jeune femme a alors autant peur de gagner que de perdre. La raison, malgré les apparences sur scène, Iris Mittenaere, 22 ans à l’époque manque cruellement de confiance en elle. Il faut dire que tout au long de son adolescence, elle a subi des moqueries sur son physique - elle était grande et très maigre à l’époque - qui l’ont beaucoup fait souffrirait fragilisée. 

 « J’étais maigre quand j’étais jeune, j’ai subit beaucoup de moqueries » explique Miss Univers 2017 à Nikos Aliagas, venu l’interviewer pour 50’Inside, alors qu’elle est submergée par l’émotion. « Je pense que c’est une belle revanche » poursuit la jeune femme. « On peut avoir des moqueries et finalement, on peut passer au delà de ça. Et être un peu spéciale, n’être pas forcément la fille dans la norme. Cela apporte quelque chose. Moi ça m’a donné de la force. Chaque jour de de plus en plus confiance en moi. C’est peut être ça qui nous rend beau finalement ». 

 Plus forte désormais, grâce à la vie hors norme qu’elle vit depuis plus d’un an maintenant, elle parvient à prendre du recul? « j’ai envie de dire à toutes les jeunes filles de s’aimer. On ne peut pas être parfaite, moi je ne suis pas parfaite » conclue Miss Univers. 

en savoir plus : Nikos Aliagas