50' inside : Jack Sparrow, l'anti-héros de "Pirates des Caraïbes"

Voir le site 50' inside

L'acteur américain Johnny Depp dans 'Pirates des Caraïbes: La Malédiction du Black Pearl'
Par Sabine BOUCHOUL|Ecrit pour TF1|2017-05-21T14:52:18.998Z, mis à jour 2017-05-21T14:52:20.990Z

Johnny Depp revêt pour la cinquième fois le costume de pirate pour incarner Jack Sparrow dans le nouveau volet de "Pirates des Caraïbes", en salles le 23 mai.

Après des années d’attentes, Pirates des Caraïbes revient dans les salles obscures pour un cinquième volet. Pour l’occasion, Disneyland Paris a fait les choses en grand en réunissant le casting presqu’entier du film dans son parc, le temps d’un événement très spécial. Johnny Depp a même fait le déplacement et en a profité pour confier sa joie de retrouver son personnage fétiche, Jack Sparrow. « Pour moi, c’est très marrant de jouer ce personnage, car je peux être aussi irrévérencieux et stupide que je le souhaite ». 

Jack Sparrow, c’est la star du film, celui qui déstabilise le plus les autres acteurs du film. Javier Bardem, le nouveau grand méchant de la franchise avoue qu’il lui arrivait de perdre le fil de son propre texte, car fasciné par le jeu d’acteur de Johnny Depp dans la peau du fantasque pirate. Dans la Vengeance de Salazar, Jack Sparrow est toujours aussi captivant, toujours aussi gauche et maladroit. 

Si aujourd’hui, le caractère du pirate est ce qui marque le plus la saga Pirates de Caraïbes, cela n’a pas été chose aisée pour Johnny Depp de faire accepter son interprétation très personnelle de l’anti-héros, il y a quatorze ans. Il a même été à un cheveu de se faire remercier. D’ailleurs Johnny Depp n’était pas le premier choix pour incarner le pirate épris de liberté. Le scénariste écrit le rôle en pensant à Hugh Jackman. Le prénom est inspiré du nom de l’acteur australien. 

Disney hésite à confier le rôle de Johnny Depp, car ce dernier, chouchou de Tim Burton, est plutôt connu pour jouer dans les films d’auteurs. Ils le pensent incapables de tenir l’affiche d’un blockbuster. Pas assez « bankable », selon eux. C’est le producteur, Jerry Bruckheimer qui insiste pour avoir l’interprète d’Edward aux mains d’argent. Disney se laisse convaincre. Johnny Depp s’inspire du look de Keith Richards pour créer le personnage de Jack Sparrow et casser l’archétype du pirate. Il a aussi une idée bien arrêtée de la personnalité de l’anti-héros. « Il titube tout le temps parce qu’il a passé trop de temps en mer », raconte Johnny Depp. « Il est mal à l’aise sur la terre ferme ». À la caméra, l’homme semble toujours ivre, ce qui rend les studios Disney furieux. L’acteur pose un ultimatum à Disney : s’il n’aime pas sa relecture de Jack Sparrow, alors il faut le virer. Le tournage ayant déjà commencé, les studios ne pouvaient pas renvoyer Johnny Depp. Et sans doute, avec un autre acteur, Pirates des Caraïbes n’aurait pas connu le même succès.