50' inside : Lady Diana et le prince Charles : dans les coulisses du mariage du siècle

Voir le site 50' inside

50 mn inside - Une star, une histoire : le mariage du Prince Charles et de Lady Diana
Par Z.Y.|Ecrit pour TF1|2015-08-02T15:26:19.677Z, mis à jour 2015-08-03T08:22:37.434Z

Cette semaine dans 50 mn Inside, retour sur le 29 juillet 1981, jour du "mariage du siècle". Lady Diana Spencer épouse l'héritier du trône d'Angleterre, le Prince Charles... Entrez dans les coulisses du mariage le plus célèbre de l'histoire.

Le 29 juillet 1981, plus de 700 millions de spectateurs sont rivés devant leur poste de télévision pour assister au mariage du Prince Charles, héritier de la couronne d’Angleterre, avec la frêle et timide Diana Spencer, une jolie aristocrate qui a tout juste 20 ans. Une cérémonie digne d’un conte fées !

Le parti le plus convoité du royaume

Pourtant, encore deux ans auparavant, le prince Charles était encore le parti le plus convoité du royaume. On le surnommait d’ailleurs "Action Man" parce que jeune homme était un grand séducteur qui s’adonnait aux sports extrêmes : parachute, plongée sous-marine, etc. Même s’il n’avait pas vraiment un physique de playboy, son statut de prince héritier faisait fantasmer de nombreuses jeunes filles. Mais ce statut lui conférait aussi un certain nombre de devoirs. Et même s’il n’avait aucune envie de se ranger, sa mère la reine Elizabeth II le pressait de se trouver une épouse afin d’assurer la pérennité de la famille royale.

Le mariage du siècle

Au cours de l’été 80, il recroise la sœur de Sarah Spencer, une ancienne conquête. Le Prince Charles tombe alors rapidement sous le charme de la très timide Diana Spencer. En plus d’être jeune et jolie, la jeune femme qui n’a alors que 19 ans, semble remplir tous les critères de la parfaite épouse d’un prince héritier. Et quelques mois seulement après leur rencontre, Charles annonce ses fiançailles avec Lady Diana Spencer.

Dans un royaume en pleine récession où Margaret Thatcher impose une politique très libérale, les Anglais ont besoin de croire aux contes de fées et se passionnent immédiatement pour ce mariage royal. Parfaitement consciente des enjeux, la monarchie britannique prépare une cérémonie fastueuse qui doit être à la hauteur des attentes du peuple. Ce mariage du siècle devait marquer les esprits. Elizabeth Emanuel qui a dessiné la robe de la future princesse se souvient des enjeux : "On voulait faire une robe royale, une robe qui deviendrait une référence. Cette robe était censée rentrer dans l’histoire à la fin de la journée, il fallait que ce soit spectaculaire". Trois mois de travail, onze petites mains à l’œuvre, une traîne de huit mètres de long entièrement brodée et cousue avec des milliers de perles… L’image de la princesse sortant de son majestueux carrosse avec cette superbe robe a fait le tour du monde.

Du rêve au cauchemar

Pourtant, quelques jours avant la cérémonie, Diana a failli tout annuler. … Catherine Mayer, l’auteure de Charles, le cœur d’un roi raconte : "Beaucoup de gens savent qu’en réalité, Diana a hésité à se marier. En fait, quelques jours avant la cérémonie, elle trouve dans les affaires de Charles un bijou qu’il veut offrir à Camilla. Elle est si bouleversée qu’elle va voir ses sœurs pour leur dire qu’elle veut annuler le mariage. Elles lui répondent qu’elle ne peut pas faire ça. Elles lui disent : ‘ton visage est déjà imprimé sur tous les services à thé du pays.'"

Cette liaison entre Camilla Parker-Bowles et Charles empoisonnera le mariage princier qui n’aura finalement rien d’un conte de fées.


en savoir plus : Nikos Aliagas