50' inside : Omar Sy revient sur les cinq personnalités qui ont marqué sa carrière

Voir le site 50' inside

Le portrait - Omar Sy
Par Jonathan MURCIANO|Ecrit pour TF1|2016-11-28T10:24:37.041Z, mis à jour 2016-11-28T15:17:50.866Z

De ses débuts avec Jamel Debbouze à Canal + à son dernier film avec Tom Hanks, Omar Sy revient sur les cinq personnalités qui ont marqué sa carrière et se confie avec sa bonhomie habituelle devant les caméras de 50' Inside .

Le mois prochain, Omar Sy sera à l’affiche d’une comédie, Demain tout commence, dans lequel son personnage Samuel découvre qu’il est papa d’une petite fille et va devoir apprendre à devenir père. Il sera également la voix du héros du film d’animation, Norm, en salles le 21 décembre. Alors que les fans du comédien de 38 ans peuvent le voir actuellement dans le film Inferno aux côtés de Tom Hanks et Felicity Jones, Omar Sy a reçu Sandrine Quétier et les caméras de 50’ Inside dans un des salons du Théâtre du Châtelet, où sa carrière a pris une autre dimension il y a quatre ans. Il y a reçu le César du meilleur acteur pour sa performance touchante dans Intouchables.

Merci Jamel Debbouze

En vingt ans de carrière, Omar Sy a croisé du beau monde de Paris à Hollywood. L’acteur a désigné  les cinq personnalités qui ont marqué son parcours. Tout commence en mai 1998 quand celui qu’il considère comme son "grand frère" l’invite à participer à l’un de ses sketches lors du Festival de Cannes. Il s’agit de son ami d’enfance, Jamel Debbouze, originaire comme lui de Trappes en banlieue parisienne. "Il le fait vraiment par amitié. Ce Cannes change complètement ma vie et ma vision du futur." C’est à ce moment-là aussi qu’il fait connaissance avec Fred Testot, son complice du duo Omar et Fred.

Cluzet, le partenaire rêvé

Sa rencontre avec les réalisateurs Eric Toledano et Olivier Nakache sera déterminante aussi. En 2006, ils lui proposent le rôle de Joseph, un moniteur de colonie de vacances, dans la comédie Nos jours heureux. Cinq ans plus tard, Omar Sy retrouve le duo et cartonne au box-office avec Intouchables et ses 19 millions d’entrées. Sur le plateau de tournage, il a appris à connaître François Cluzet qui lui a distillé de précieux conseils. "Pour démarrer, je ne pouvais pas rêver mieux comme partenaire. C'était quelqu'un prêt à partager et à donner  et à faire confiance", confie celui qui est devenu aujourd’hui incontournable dans le cinéma français.

Il donne la réplique à Tom Hanks

En 2014, Omar Sy s’est offert un "kiff" en s’invitant sur scène lors d’un concert de Stromae aux Arènes de Nîmes. Il admire le travail du chanteur belge : "C'est un grand créatif. Il est unique dans son genre et dans son style. Il pense à tout." C’est le cas aussi d’un certain Tom Hanks, qu’il a fréquenté pendant de longues semaines sur le tournage de son dernier film, Inferno, réalisé par Ron Howard et actuellement en salles.

Toujours modeste, l’ancien complice de Fred Testot n’arrive même pas à raconter à Sandrine Quétier son rêve hollywoodien après des apparitions dans X-Men et Jurassic World. "Il est là en face de nous. Il est très sympa, chaleureux, généreux et me met à l'aise. Le plus dur est de faire comme si de tout était normal", admet Omar Sy à propos de Tom Hanks. Mais que ses fans se rassurent, Omar Sy n’a pas pris la grosse tête. Il rit toujours autant et surtout se fait reprendre par sa maman comme il y a vingt ans quand il débarquait sur le plateau de l’émission Nulle part ailleurs avec son ami Jamel Debbouze.