50' inside : Pierre Perret : retour sur l’histoire de "Lily", un hymne à la tolérance

Voir le site 50' inside

50 mn inside - Pierre Perret, « Lily » son hymne à la tolérance
Par Sonia Ouadhi|Ecrit pour TF1|2015-07-05T10:38:52.344Z, mis à jour 2015-07-05T12:14:03.554Z

C’est l’hymne de toute une génération. En 1977, Pierre Perret signait l’une de ses toutes premières chansons engagées, Lily, qui dénonce l’intolérance et le racisme. 50 mn Inside retrace l’histoire de ce titre qui a marqué un tournant dans la carrière de l’auteur-compositeur.

A 80 ans, Pierre Perret mène toujours une carrière très active. Alors qu’il vient de sortir un nouvel album, intitulé Mes Femmes, il est actuellement en tournée à travers la France. L’occasion de revenir sur son tube Lily, écrit en 1977 et qui marque l’une de ses premières chansons engagées. Ce titre, véritable hymne à la tolérance et qui raconte le parcours d’une immigrée somalienne, est née dans une situation très particulière.

Un auteur-compositeur avant-gardiste

En 1973, Pierre Perret connaît ainsi un succès sans précédent avec Le Zizi, un titre créé alors que l’éducation sexuelle fait son entrée à l’école. Le morceau, cru et avant-gardiste pour l’époque, échappe cependant à la censure grâce à Jacques Ourevitch, ex-directeur des programmes d’Europe 1. La chanson devient un véritable tube, propulsant l’auteur-compositeur au sommet. Ce dernier enchaîne les galas, 200 au total dans l’année. Un rythme difficile à vivre pour lui, qui décide de tout arrêter alors en pleine gloire pour prendre quatre années sabbatiques.

Du chanteur comique à l’artiste engagé

Durant ces années loin des projecteurs, Pierre Perret réfléchit à des thèmes de chansons qui se veulent plus graves, notamment après son voyage à New York, en 1972. A 38 ans, le chanteur est marqué par le discours contre le racisme et l’intolérance donné au Madison Square Garden par Angela Davis, une activiste noire. Dès lors, il souhaite y donner un écho en France, où les immigrés sont également frappés par de grandes inégalités. En 1973, ces derniers deviennent les boucs émissaires de la crise économique, du chômage, mais également du Front National, né au même moment. ‘’Quand je suis rentré en France, ça m’a beaucoup choqué. Ce phénomène me taraudait, j’y pensais la nuit. J’avais envie de faire une chanson là-dessus’’, explique Pierre Perret, qui a mis plus de trois ans pour concevoir Lily

Un chanson qui ne plaît pas à tout le monde

‘’Je voulais faire un constat et pas un procès. Je voulais dire : voilà de quoi on est capable. Comment est-on capable de refouler quelqu’un parce qu’on n’aime pas la couleur de sa peau ?’’, explique le chanteur, qui sortira la version définitive de Lily en 1977. Si le titre a pour objectif de changer les mentalités, Pierre Perret se heurte à beaucoup de contestataires et reçoit de nombreuses insultes dans des lettres anonymes. Malgré les menaces, Pierre Perret a cependant toujours porté haut et fort son hymne à la tolérance, qui, 40 ans plus tard, est malheureusement toujours d’actualité.

Revoir l'histoire de la chanson Lily dans 50 mn Inside :