50' inside : Raphaël : Son nouvel album, ses moments forts, il dit tout à Sandrine Quétier

Voir le site 50' inside

Le 20 heures du 17 avril 2015 : Raphael sort un nouvel album, 10 ans après 'Caravane' - 1937.203
Par D. Z.|Ecrit pour TF1|2015-05-03T15:12:00.000Z, mis à jour 2015-05-03T15:45:35.000Z

A 39 ans, Raphaël retombe en enfance. Du moins, il explore ce thème dans son nouvel album "Somnambules" servi par une chorale d'école. Il présente son opus et livre des confidences exclusives à Sandrine Quétier dans 50 mn Inside.


Dans son nouvel album, Raphaël a convié des enfants de l'école de son fils. Ils donnent de la voix et subliment celle de l'artiste inspiré. Après 15 ans de carrière, il livre un septième album ‘'Somnambules'' qui évoquent les tourments de l'enfance, ses joies aussi. A l'aube de la quarantaine, l'artiste français affiche toujours un minois enfantin, animé par une voix douce et un phrasé lent. Il signe des textes où poésie, violence et émotions s'accordent harmonieusement : "J'ai voulu montrer que l'enfance ce n'était pas que joli, propret, sympathique alors que c'est beaucoup plus contrasté que ça. C'est un terrain à la fois extraordinairement enchanté et à la fois il y a des choses qui peuvent être très sombres", confie-t-il à Sandrine Quétier.


Hommage à son mentor Jean-Louis Aubert

Face à Sandrine Quétier, il a accepté d'évoquer son parcours et notamment cinq jours qui ont marqué sa vie. Le tête à tête se déroule dans à l'Olympia. Une salle mythique où il a fait la première partie de son idole David Bowie. Soit le lieu idoine pour évoquer ses souvenirs les plus marquants. Confidences exclusives.
Aujourd'hui père de famille, il prend le temps de regarder dans le rétroviseur et de revenir sur cinq moments forts qui ont marqué sa vie. Ainsi la sortie de son premier album très rock "Hôtel de l'univers", en 2000 ne fait pas partie de ses meilleurs souvenirs : "Ce n'est pas mon préféré, c'est le seul de mes disques avec lequel je suis critique parce qu'il était tellement sous influence rock français. Je n'aime tellement plus ça... " L'ancien brillant élève du lycée Henri IV a fait du chemin depuis. Son premier succès, "Sur la route", un duo avec Jean-Louis Aubert le met en selle en juin 2003. Deux ans plus tard, en mars 2005, la chanson « Caravane », une ballade romantique lui offrira la reconnaissance de ses pairs et le plébiscite du public. Le clip réalisé par Olivier Dahan, à qui l'on doit La Môme permet à Raphaël de traduire la part mystérieuse de cette chanson.


"Ma femme, je l'admire énormément"

Porté par un succès retentissant, le nouveau phénomène de la chanson française s'essaye au cinéma en 2010 dans Ces amours-là, de Claude Lelouch. "Terrorisé par le trac", il se souvient que le réalisateur l'a aidé à appréhender ce premier rôle d'acteur. "Lelouch est extraordinaire, pas complaisant du tout mais il vous donne du courage". Il embrasse une carrière au cinéma et une nouvelle passion : "J'étais très content de tourner avec lui, ma femme est actrice, je l'admire énormément... ça m'a fait comprendre que je n'étais pas acteur ", confesse-t-il. Dès lors, il s'applique dans ce qu'il sait faire de mieux en tant qu'auteur-compositeur : la chanson.


Il puise l'inspiration dans une cour de récréation
Pour ce septième opus autour de l'enfance, l'inspiration lui est venue alors qu'il composait ses chansons dans un appartement situé au-dessus d'une cour d'école particulièrement animée. Il explore aussi sa paternité, ses deux fils et creuse ce thème avec des chœurs d'enfant dont celui de son fils Roman. Il a mûri ce disque pendant de nombreuses années. Très abouti, il traduit tout ce que charrie l'univers de l'enfance dans sa créativité, son innocence, ses mondes imaginaires jusque sur la pochette de l'album. Une photo d'anniversaire signée Jean-Baptise Mondino, sur laquelle le maquillage des clowns a coulé.


Somnambules est dans les bacs de puis le 20 avril. Pour 50 mn inside, Raphael a joué un titre en exclusivité, guitare à la main à revoir ici.