50' inside : Et si Serge Gainsbourg devait sa carrière aux femmes ?

Voir le site 50' inside

Serge Gainsbourg
Par Lorelei BOQUET-VAUTOR|Ecrit pour TF1|2016-02-27T20:44:37.111Z, mis à jour 2016-02-27T22:34:55.827Z

Très complexé par son physique, le jeune chanteur a eu bien du mal à percer dans le monde de la musique, proposant des textes hors de la mode du moment. C’est finalement par le biais des femmes qu’il connaitra la gloire.

1958, un jeune homme atypique débarque sur les ondes et chante Le Poinçonneur des Lilas. Serge Gainsbourg fait alors ses débuts dans la chanson. Des débuts très difficiles pour ce jeune homme timide, visiblement très complexé par son allure et dont le style musical est en décalé par rapport à la mode de l’époque.

Prêt à lâcher l’affaire pour passer à autre chose, c’est une femme qui donnera la possibilité à l’homme à la tête de chou de faire connaître son formidable talent d’auteur. Cette femme, c’est Juliette Greco, immense star à l’époque en quête d’un parolier pour relancer sa carrière. Après une nuit passée ensemble, c’est en quelques heures seulement que le chanteur lui écrira son titre phare, La Javanaise.

C’est ensuite pour Françoise Hardy et l’ingénue France Gall que le chanteur n’hésite pas à écrire des textes crus comme Les sucettes à l’Anis, se faisant découvrir du grand public au passage. Devenu un vrai pygmalion, il s’entiche alors de la bombe la plus sexuelle du moment, Brigitte Bardot. Il compose Bonnie & Clyde, qu’il interprète à ses côtés. En dehors de la scène, ils entament une liaison amoureuse à l’issue fatale, qui laissera Gainsbourg profondément triste, jusqu’à ce qu’une certaine Jane Birkin parvienne à le sortir de sa torpeur. Ensemble, ils interpréteront le titre phare Je t’aime moi non plus, à l’origine écrit pour BB.

Après cela, bien d’autres femmes feront tourner la tête de Gainsbourg, Catherine Deneuve et Isabelle Adjani en tête, qui se refuseront toujours à lui. Bambou ne se montrera pas aussi réservée, puisque ensemble ils auront un enfant, Lulu. Puis c’est avec Vanessa Paradis que Gainsbourg poursuivra sa belle carrière de parolier à succès. Se sachant capable de séduire les plus belles femmes, il était alors capable de se rire de son physique et de se permettre les provocations qu’on lui connait.