Dans l'actualité récente

Dans la peau d’un Expert boucher

Voir le site À l'épreuve du goût

U   Benjamin
Par Stéphanie BOUITI-VIAUDO|Ecrit pour TF1|2017-04-21T09:00:55.068Z, mis à jour 2017-04-21T09:00:55.068Z

Tous les mois, nous vous proposons de venir avec nous à la découverte des métiers de nos professionnels métiers U.


A chaque catégorie et à chaque personne sa spécificité, alors nous nous sommes rendus en région pour rencontrer les candidats d’A l’Epreuve du goût afin qu’ils nous parlent de leur profession.


Premier arrêt : Gétigné. Là, nous avons fait la connaissance de Benjamin, expert boucher âgé de 27 ans. Cela fait déjà 5 ans que le jeune homme pratique son métier, et il ne cache pas que son moteur, c’est de satisfaire ses clients.


Suivez-nous, nous vous invitons à vous mettre dans la peau d’un professionnel métier boucher au travers de cette petite fiche découverte.



Prénom : Benjamin


Âge : 27 ans


Ancienneté : 5 ans


Métier : Boucher


Spécialité : La décoration. Mettre en avant les produits, donner envie aux clients… Voici ce que notre Expert métier U apprécie particulièrement.


Option : Ancien traiteur (ceci explique cela !)


Qualités requises : La minutie, car la découpe demande beaucoup de précision.


Parcours : Après un apprentissage de Charcutier traiteur, Benjamin a fait un an d’ouvrier en charcuterie, puis 6 mois en tant que commis de cuisine dans la restauration avant de devenir boucher chez U depuis 2012.


Journée type : Après un lever à 4h du matin, il arrive à son magasin Super U à 5h. La première des choses à faire : retirer les produits dont la date d'expiration arrive presque à terme. Arrive ensuite le moment de la découpe des viandes pour les mettre en barquette puis en rayon, ainsi que la préparation des carcasses. Une fois ces tâches effectuées, il est temps d’accueillir et de conseiller les clients.


Le conseil de l’expert métier U : Pensez à demander à votre boucher les morceaux que beaucoup ne connaissent pas : araignée, langue de chat, poire ou merlan… Ils portent des noms originaux, sont peu demandés, mais sont pourtant les morceaux les plus tendres du bœuf.


Rendez-vous le mois prochain pour une nouvelle catégorie métier à l’honneur !