Les spécificités d'écriture de la série Alice Nevers

Voir le site Alice Nevers

Alice Nevers
Par Jency JEYARATNAM |Ecrit pour TF1|2015-05-12T08:07:49.431Z, mis à jour 2015-05-28T09:18:42.884Z

Directrice de collection sur "Alice Nevers, le juge est une femme" pour la quatrième année consécutive, Claire Alexandrakis dévoile les spécificités d'écriture de la série. Découvrez vite les coulisses de votre série préférée et rendez-vous jeudi 14 mai pour la nouvelle saison d'Alice Nevers.

"Coller le plus possible à l'actualité"


De quelle façon s'organise l'écriture ?

Chaque épisode est écrit par un ou deux scénaristes. Ils travaillent sur des sujets que nous leur proposons ou sur des thématiques qu'ils nous soumettent. En tant que directrice de collection, j'interviens lors des différentes étapes d'écriture, de la version définitive livrée par les auteurs jusqu'à celle utilisée pour le tournage. Je me charge également du développement de la vie privée des personnages.

Comment sont choisis les thèmes abordés dans les enquêtes ?
L'un des fondamentaux d'Alice Nevers, le juge est une femme est d'essayer de coller le plus possible à l'actualité. Traiter de sujets de société plutôt que de faits divers est dans l'ADN de la série depuis sa création. Dans cette nouvelle saison, nous abordons des thèmes brûlants : l'euthanasie, le jihad, la transsexualité... Une autre spécificité d'Alice Nevers, le juge est une femme est d'avoir un flic et une juge d'instruction qui mènent l'enquête. L'implication de ces deux personnages est différente. Alice n'est pas là pour charger les suspects mais pour découvrir ce qui a pu déraper dans leurs vies. Le téléspectateur n'a pas seulement envie de connaître l'identité du meurtrier, il souhaite aussi comprendre pourquoi il a agi de la sorte. Nous aimons explorer les méandres de l'être humain, le destin des personnages et scruter leurs vies avant leur arrestation. Cela correspond à la mécanique du duo formé par Alice Nevers et Marquand. Ils se posent des questions en amont de leur interrogatoire. Ils arrivent armés de leurs connaissances mais sont prêts à en apprendre davantage. Ils n'ont pas peur d'émettre des hypothèses et de se tromper car il en découle toujours quelque chose.

Quelles précautions prenez-vous pour traiter des sujets les plus délicats ?

Nous ne prenons pas de précautions particulières. Nous abordons les thèmes d'actualité sans déformer la réalité mais les histoires relèvent de la fiction. Par exemple, dans l'épisode sur le jihad, le nom Bachar Al-Assad et les lieux réels des bombardements en Syrie sont évoqués. Je me suis également renseignée sur les forums à propos du sujet des échanges des adolescents pour coller au mieux à la réalité. Seul, le destin de la jeune héroïne est inventé. Dans l'épisode sur l'euthanasie, nous expliquons la loi Leonetti et les choses telles qu'elles se passent réellement. Alice Nevers, le juge est une femme n'a pas la vocation d'informer les téléspectateurs sur l'actualité mais s'ils peuvent apprendre quelque chose, nous ne nous en privons pas.

La vie personnelle d'Alice est davantage dévoilée dans cette nouvelle saison. Pourquoi ce choix ?
Quand j'ai rejoint la série, Alice commençait à avoir une vie privée. Elle était enceinte d'un homme en prison et Marquand était amoureux d'elle. Ces axes de développement m'ont beaucoup plu. Pouvoir développer la vie intime des personnages offre une immense liberté aux auteurs. Cette envie partagée par TF1 et les producteurs a fait énormément écho en moi. Je me suis demandé ce que l'on savait vraiment d'Alice et j'ai eu envie d'en découvrir davantage.

Affectionnez-vous un personnage en particulier ?
Non, chacun apporte sa propre musique. Ils fonctionnent ensemble. Je les trouve tellement attachants que j'aimerais qu'ils s'occupent de moi si j'étais confrontée à un problème relevant de leur compétence ! Les acteurs sont très impliqués et connaissent parfaitement leurs rôles. Je discute régulièrement avec eux et m'en inspire. Après tant d'années, il faut les surprendre et leur donner envie de jouer de nouvelles choses. L'équipe d'Alice Nevers est une vraie famille. Nous partageons les mêmes angoisses, les mêmes questionnements et la même envie.

en savoir plus : Alice Nevers