CES 2016 : Kia sortira sa première voiture autonome en 2030

Voir le site Automoto

11008 Kia Motors introduces new DRIVE WISE sub brand for autonomous driving
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2016-01-06T17:30:28.270Z, mis à jour 2016-01-06T17:30:28.270Z

Kia a présenté lors du CES qui se tient actuellement à Las Vegas, le « Drive Wise », son entité qui développe la technologie pour les voitures autonomes pour une entrée en production d’ici 2030.

Kia est un peu en retard sur ses concurrents qui statuent sur des premiers modèles autonomes d’ici 2020.

Kia présente Drive Wise et sa voiture autonome

Drive Wise, destiné à la conduite autonome

La marque coréenne a profité de salon de Las Vegas, le CES 2016, pour dévoiler une nouvelle branche de Kia nommé Drive Wise. Son objectif : développer la voiture autonome de demain. Il y a des tonnes de systèmes actuellement en développement chez Kia, y compris la conduite autonome Highway et autonome la conduite urbaine. 

Comme les noms l'indiquent, ces deux permettre aux modèles Kia de se conduire sur la route et dans les villes en utilisant une série de capteurs, radars, caméras et ainsi d'analyser les environs et les obstacles sur la route. Basé sur les marquages ​​au sol, la position de la voiture sur la route, et d'autres véhicules, ces deux systèmes permettent une variété de manœuvres effectuées sans l'entrée du conducteur. Ces différents projets en développement devraient permettre à l'entreprise de lancer des voitures partiellement autonomes à la fin de la décennie.

Kia présente Drive Wise en images officielles

11008 Kia Motors introduces new DRIVE WISE sub brand for autonomous driving


Entre 2020 et 2030 ?

Kia veut intégrer dans ses véhicules d'ici 2020 « des technologies de conduite partiellement autonomes », sur des autoroutes, des parkings ou dans les embouteillages. Ces différentes mises au point se feront par le biais des concepts cités plus haut ainsi que le système d'arrêt d'urgence ainsi que le « Driver Status Monitoring » qui permet de connaitre l’état de fatigue et l’attention du conducteur. 

« A cet effet, Kia investira jusqu'à 2 milliards de dollars pour développer les technologies nécessaires d'ici 2018 », a déclaré Seung Ho Hwang, vice-président de Kia. Pour que la première voiture complètement autonome de Kia, qui ne verra pas le jour avant 2030, soit réalisable il faut une « réduction des coûts », avec « les bons capteurs et les bons prix ».

Plein Phare : Le Kia Sorento 2015 à l’assaut des Allemands