24 h du Mans 2013 : Retournement de situation avant la nuit

Voir le site Automoto

24h du Mans Audi
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2013-06-22T21:39:00.000Z, mis à jour 2013-06-23T00:40:21.000Z

Suite à un soucis mécanique, l'Audi R18 de tête est retombé très bas dans le classement, perdant 12 tours le temps de résoudre le problème, laissant la voiture numéro 2 et Tom Kristensen prendre les commandes de la course.

Audi, qui commençait à prendre le large en tête, a été frappée par la malchance au 100e tour.

Le calvaire de l'Audi #1
Benoît Tréluyer, qui menait la course avec près de 41 secondes d'avance sur son coéquipier et compatriote Loïc Duval (pointage à 21h10) a dû rentrer aux stands de façon inattendue. La R18 E-tron restera immobilisée au box un long moment ; le temps de changer l'alternateur. Elle repartira en 24e position, avec près de 12 tours de retard. Un coup dur pour Audi qui, quelques minutes plus tôt, avait déjà vu rentrer la #3. Oliver Jarvis avait été victime d'une crevaison après un tête-à-queue en tout début de circuit ; l'obligeant à parcourir les 13km restants au ralenti.


Bonne affaire pour Toyota

Ces problèmes profitent aux deux Toyota de Kazuki Nakajima et de Stéphane Sarazzin, qui avaient pris entre temps le volant. Leur TS 030 occupent respectivement les 2e et 3e places. Une Audi résiste toujours en tête de course : celle de Tom Kristensen, multiple vainqueur de l'épreuve. La HPD #21 ainsi que les Lola #13 et #12 complètent le plateau LMP1. En LMP2, domination du Oak Racing qui place ses deux Morgan-Nissan aux 8e et 9e places du général devant la Zytech #38. Le G-Drive qui occupait la première position de la catégorie il y a deux heures a rétrogradé en 14e place. L'Aston Martin #97 tient bon en tête du GT-Pro. La Ferrari 458 qui menait la catégorie GT-Am a rétrogradé en 3e position. Les commandes ont été prises par le team de Patrick Dempsey.


Intervention du safety-car

Cette fin de journée a également été marquée par la sortie de l'Oreca #25 du Delta-ADR qui concourt en catégorie LMP2. Une sortie, donnant lieu à une nouvelle interruption durant laquelle, l'Audi #3 est encore passée par les stands. Problème ou simple vérification, après les ennuis survenus sur la #1 ? Le prototype « limite la casse » puisque arrêté sous le régime de la voiture de sécurité, ses concurrents roulent moins rapidement. Marc Gené ressort à la même position, à deux tours de la seconde Toyota.

La nuit promet d'être longue pour Kristensen qui compte actuellement un tour d'avance sur la première Toyota.


24H DU MANS 2013 - CLASSEMENT A 23h20
POS. # VOITURE PILOTES TOURS/ECART
1 2
Audi R18 e-tron Quattro
Tom Kristensen 125 tours
2 7 Toyota TS 030 - Hybrid
Kazuki Kakajima
+ 1 tour
3 8 Toyota TS 030 - Hybrid
Stéphane Sarrazin
+2 tours
4 3 Audi R18 e-tron Quattro
Luacs Di Grassi
+3 tours
5 13 Lola B12/60 Toyota Rebellion
Mathias Beche
+4 tours
6 21 HPD ARX-Honda Strakka
Nick Leventis
+ 6 tours
7 12 Lola B12/60 Coupe Toyota Rebellion
Nicolas Prost + 42.434
8 35 Morgan Nissan Oak Racing
Bertrand Baguette
+8 tours
9 24 Morgan Nissan Oak Racing
Olivier Pla +1:07.815 s
10 42 Zytek - Z11SN - Nissan Greaves
Jann Mardenborough +9 tours