24 h du Mans 2015, 13h : le podium s’envole pour l’Audi n°9

Voir le site Automoto

WEC   24h du Mans 2015   course   Porsche (4)
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-06-14T11:00:56.167Z, mis à jour 2015-06-14T11:01:21.339Z

Clouée aux stands pendant près de 15 minutes à cause de problèmes de frein, l’Audi n°9 a rétrogradé du 3e au 7e rang. Les Porsche n°19 d’Earl Bamber et n°17 de Brendon Hartley mènent toujours les débats à 2h de l'arrivée.

Coup de théâtre du côté du Mans : René Rast, qui était installé à la 3e place du classement sur sa R18 n°9, a dû rentrer aux box ; les problèmes de frein dont il souffrait depuis ce matin n’ayant pas été résolu lors des précédentes interventions. Son coéquipier Filipe Albuquerque ressortira des stands sur les coups de 12h15… mais en 7e position seulement ! Le podium leur échappe.

Lotterer se hisse en 3e position

Ces ennuis profitent à la voiture sœur d’André Lotterer (n°7), qui récupère de ce fait la 3e place mais sauf incident les tenants du titre ne pourront pas jouer la victoire cette fois-ci. Et pour cause ! Earl Bamber est toujours installé en tête sur sa Porsche n°19 suivi de son coéquipier Brendon Hartley sur la 919 n°17…
Lucas di Grassi (Audi n°8), Romain Dumas (Porsche n°18) et Mike Conway (Toyota n°2) gagnent une position eux aussi pour pointer aux 4e, 5e et 6e rangs. La TS040 n°1 de Kazuki Nakajima était relégué en 8e position derrière l’Audi qui était en perdition.

Nouvelle alerte pour le KCMG

Nicolas Lapierre, actuellement au volant de l’Oreca n°47, s’est retrouvé en difficulté à un freinage comme l’avait été son coéquipier Richard Bradley une heure plus tôt. Le Français, qui avait tiré tout droit, a dû être poussé par les commissaires. Il reprend la piste toujours en tête mais son avance s’est réduite à 34 secondes ; écart qui a depuis réaugmenté. Le team KCMG faisant le nécessaire pour se mettre à l’abri et ainsi empocher la victoire en LMP2.

En GTE Pro, le duel se poursuit entre Toni Vilander (Ferrari n°51 du team AF Corse) et Oliver Gavin (Corvette n°64). En GT Am en revanche, l’Aston Martin n°98 de Pedro Lamy continue de caracoler en tête. Deux heures de course restent encore à disputer avant le dénouement de cette 83e édition des 24h du Mans.