24h du Mans 2015 : classement inchangé à 11h

Voir le site Automoto

WEC   24h du Mans 2015   course   Porsche (3)
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-06-14T08:55:46.589Z, mis à jour 2015-06-14T09:56:29.811Z

20 heures de course se sont écoulées du côté du Mans et la victoire se dessine lentement pour Porsche. La 919 n°19 de Nick Tandy pointe toujours en tête mais gare aux gouttes de pluie qui pourraient venir chambouler le classement dans les minutes à venir !

Audi, qui avait décroché 13 victoires lors des 15 dernières éditions est sur le point d’être battue par sa cousine Porsche, toujours confortablement installée en tête des 24 heures du Mans mais tout est encore possible, tant que le drapeau à damier n’a pas été franchi. Le passé nous a démontré que cet évènement réservait bien souvent des surprises.

Porsche poursuit sa route en tête

Depuis notre dernier point à 9h, la hiérarchie n’a guère évolué puisque les huit premiers ont tous conservé leur position. Ainsi Porsche n°19, actuellement pilotée par Nick Tandy, mène la course devant la voiture sœur n°17 de Timo Bernhard –qui a pris le relai de Mark Webber. Marco Bonanomi, qui succède à René Rast au volant de l’Audi n°9, occupe toujours la 3e place devant son coéquipier André Lotterer. Lequel a dû observer un drive-through : le sort s’acharne sur l’équipage victorieux de l’édition 2014 ! Loic Duval (Audi n°8) se maintient au 5e rang. Le Français est pour le moment hors de portée vis-à-vis de la Porsche n°18 de Marc Lieb. Les Toyota de Stéphane Sarrazin (TS040 n°2) et d’Anthony Davidson (TS040 n°1) doivent se contenter des 7e et 8e positions.

Chaleur pour le KCMG

Richard Bradley s’est fait une petite frayeur au volant de l’Oreca n°47 du team KCMG. Le Britannique a raté un freinage mais cette erreur ne lui a pas coûté la tête de la catégorie LMP2. En GTE Pro, la Corvette n°64 est désormais au coude à coude avec la Ferrari n°51 de la Scuderia AF Corse tandis qu’en GTE Am l’Aston Martin n°98 conserve le leadership. Quatre heures restent encore à disputer.