24 h du Mans 2015 : grille et enjeux

Voir le site Automoto

WEC   24h du Mans 2015   Porsche
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-06-13T09:33:48.649Z, mis à jour 2015-06-13T09:45:07.756Z

Le coup d’envoi de la 83e édition des 24h du Mans sera donné ce samedi à 15h dans la Sarthe. 56 équipages prendront le départ mais la victoire devrait se jouer entre trois constructeurs : Toyota, Audi et Porsche, qui s’est d’ailleurs offert la pole position avec Neel Jani, associé sur la 919 n°18 à Marc Lieb et Romain Dumas.

Qui succédera au trio André Lotterer - Marcel Fassler - Benoit Tréluyer, derniers vainqueurs en date sur ce tracé du Mans, au volant de leur Audi R18 e-tron ? La réponse dans un peu plus de 24 heures ! Automoto vous propose en attendant d’effectuer un rapide tour d’horizon des favoris. 


==> Les prototypes 2015 du WEC en images

Audi en route vers un 14e succès ?

Audi n’a peut-être pas décrocher la pole, la firme aux anneaux sera à coup sur un très sérieux candidat à sa propre succession. D’ailleurs, il conviendrait de rappeler que les trois R18 e-tron avaient été dominées par leurs adversaires en qualifications l’an passé. Les n°3, 2 et 1 ne s’élançaient que des 5e, 6e et 7e places… ce qui ne les avaient pas empêché de signer un doublé ; Marcel Fassler – Benoit Tréluyer – André Lotterer devançant Tom Kristensen – Marc Géné – Lucas Di Grassi à l’arrivée. Cette fois-ci, ses équipages ont chacun gagné une position sur la grille, avec un léger avantage pour Loic Duval, Lucas di Grassi et Oliver Jarvier, auteur du 4e chrono.

Pas de quoi s’inquiéter également au vue de son palmarès… et de ses récents résultats. Audi s’est en effet imposé à 13 reprises lors de ces 15 dernières éditions (la victoire lui ayant échappé en 2003 face à Bentley, puis en 2009 face à Peugeot). Et pour achever le tout, la marque allemande reste sur deux victoires consécutives cette année ! Fassler, Tréluyer et Lotterer ont triomphé aux 6h de Spa et aux 6h de Silverstone, la manche inaugurale du calendrier WEC. Ces derniers partent donc favoris.

La légende Porsche veut renouer avec la victoire

Néanmoins Audi devra se méfier de Porsche, dont la grande spécialité reste les qualifications. Brendon Hartley avait signé le meilleur temps à Spa et à Silverstone, tantôt associé à Mark Webber, tantôt à Timo Bernhard… Et ce week-end, ils s’élanceront de la 2e place car la pole position est revenue à leurs coéquipiers Neel Jani, Marc Lieb et Romain Dumas sur la n°18. Lesquels ont soif de revanche et pour cause, ils avaient été les seuls à rallier l’arrivée, échouant aux portes du top 10 en raison de problème mécanique. Et la fiabilité sera une des clés de cette épreuve, outre la météo souvent capricieuse au Mans. La 3e 919, pilotée par Nico Hulkenberg –le pilote de F1- Earl Bamber et Nick Tandy, partira juste derrière ses voitures sœurs. Porsche aura une nouvelle fois réalisé un carton plein durant la séance qualificative et en course le constructeur allemand se verrait bien rivaliser avec Audi. Rappelons que 4,6 secondes séparaient les vainqueurs Lotterer-Fassler-Tréluyer à Silverstone de leurs dauphins Dumas-Jani-Lieb… et ce, après 6 heures de course !

Toyota y croit encore

Pour Toyota, il s’agira en revanche de remonter la pente. Le marque japonaise était détentrice de la pole l’an passé et a depuis raflé le double titre pilotes / constructeur mais la campagne 2015 est pour le moment beaucoup plus corsée. Classés respectivement 3e et 4e à Silverstone, les équipages Buemi-Nakajima-Davidson et Conway-Sarrazin-Wurz- avaient dû se contenter des 8e et 5e rangs à Spa. Ce samedi ils occuperont les 7e et 8e places sur la grille mais le constructeur espère encore pouvoir triompher sur cette seule course qui refuse de s’offrir à eux. En 2014, la n°8 avait terminé sur la 3e marche du podium mais la n°7 avait été contrainte à l’abandon.

Pour information, le team KCMG –Oreca n°47 que se partagent Bradley, Howson et Lapierre- partira en pole position de la catégorie LMP2 ; l’équivalent de la 11e place sur la grille. Aston s’adjuge la pole à la fois en GTE Pro et GTE Am avec les n°99 et 98.