24 heures de Daytona : Bourdais s'impose au bout de la nuit américaine

Voir le site Automoto

Sébastien Bourdais remporte les 24h de Daytona
Par Romain TAMBURRINO|Ecrit pour TF1|2014-01-27T09:47:00.000Z, mis à jour 2014-01-27T11:08:09.000Z

Sébastien Bourdais s'est imposé sur la traditionnelle course d'ouverture de la saison américaine de sport automobile : les 24h de Daytona. Une grande performance pour le français. Le dernier français à l'avoir emporté est Emmanuel Collard en 2005.

Au terme de 24h de long suspense, Sébastien Bourdais et ses coéquipiers Joao Barbosa et Christian Fittipaldi ont terminé sur la plus haute marche du podium. Le brésilien Joao Barbosa a devancé d'1.461 secondes d'avance la Corvette DP du Wayne Taylor Racing pilotée Max Angelilli et par la famille Taylor. La course s'est finalement jouée dans les dernières minutes puisqu'après une neutralisation, elle a repris pour seulement 7 minutes.
Rappelons que cette saison, Sébastien Bourdais sera à l'œuvre en IndyCar au volant d'une KV Racing Technology en remplacement de Tony Kanaan parti chez Chip Ganassi Racing.

Un autre français vainqueur en GT
Dans la catégorie GTLM, un autre français a gagné ces 24h de Daytona, il s'agit de Patrick Pilet. Au volant de sa Porsche 911 RSR avec Richard Lietz et Nick Tandy, il devance la BMW Z4 RLL pilotée par les pilotes DTM Andy Priaulx et Joey Hand.

Un accident spectaculaire
Après seulement 3h de course, cette édition des 24h de Daytona a été marquée par un accident spectaculaire impliquant le Daytona Prototype de Memo Gidley et la Ferrari F458 GT de Matteo Malucelli. En voulant dépasser une autre GT lors du coucher de soleil, Gidley s'est encastré dans la Ferrari, alors au ralenti sur le côté gauche de la piste. L'avant du prototype est littéralement détruit tandis que la Ferrari s'en sort avec beaucoup moins de dégâts. Les deux pilotes sont actuellement conscients et ont été transportés à l'hôpital d'Halifax juste après l'accident.