24 heures du Mans 2010 : Triplé Audi, Peugeot dépité

24-heures-mans-2010-triple-audi-peugeot-depite-3242649
Pour les 24 Heures du Mans, la victoire revient à Audi, qui a su profité des malheurs des Peugeot 908 HDi, ayant toutes abandonné après une domination incroyables aux essais et qualifications.

Audi marque un triplé aux 24 Heures de Mans 2010, Peugeot n'ayant su conserver son leadership lors de la course.

Triplé Audi
C'est l'Audi R15 TDI n°9 de l'écurie Audi Sport North America, conduite par le trio Timo Berhnard / Romain Dumas / Mike Rockenfeller qui s'impose devant les n°8 et n°7, pour une jolie triplette. Il y eut trois autres LMP1 au finish, l'Oreca n°6, l'Aston Martin Lola n°007 et la Lola Judd Coupé n°11.

Titre inespéré
Audi marque une belle et inattendue victoire. Le triplé des R15 TDI signe une revanche sur l'édition 2009, qui avait vu un doublé des Peugeot 908 HDi. La fiabilité hors-pair des allemandes a grandement joué en leur faveur, alors que sur le papier les françaises étaient plus rapides et donc favorites.

Peugeot, soucis précoces
Les quatre Peugeot 908 HDi parties en tête ont toutes abandonné, après être restées en tête de course. L'hécatombe commença avec la leader n°3, qui se retira après seulement 2h30 de course, à 17h28 exactement, sur casse de suspension.

Puis la poisse...
La n°2 en tête durant toute la nuit a abandonné le matin, suite à une casse moteur. Même chose pour la n°1, qui comblait son retard sur les Audi R15, mais la voiture subit un début d'incendie, ainsi que pour la non-officielle Oreca, à une heure de l'arrivée. Rageant.

Réactions
Pour Bruno Famin, directeur technique Peugeot Sport : « Depuis les débuts de la 908 HDi FAP, nous n'avons jamais rencontré de tels problèmes moteur. Dès notre retour à Vélizy nous allons en analyser les causes ». Rupert Stadler, président d'Audi, s'exprime : « Chacun chez Audi peut être fier de cet exploit historique. [...] J'exprime mes remerciements et mon profond respect à tous les membres de l'équipe qui ont réalisé un exploit avec une énergie incroyable et en signant un sans faute. Peugeot a été un adversaire formidable qui nous a contraints à tout donner.

Les autres victoires
En LMP2, la favorite HPD ARX n°42 du Strakka Racing remporte sans surprise la victoire, mettant 6 tours à sa poursuivante Pescarolo-Judd. En LM GT1, la bataille fut rude, la Corvette C6 R n°72 de Luc Alphand Aventures a du céder devant la Saleen S7R n°50 de Labre Competition. Enfin, en LM GT2, ce n'est pas une Ferrari, mais une Porsche 997 GT3 n°77 qui s'impose.

Comme le dit Peugeot dans son communiqué : « On jouera la belle l'année prochaine ». Le combat s'y annonce déjà féroce...


News associées