24 Heures du Mans 2012 : lutte très acharnée entre les hybrides d'Audi

Voir le site Automoto

Voitures 24h Mans 2012
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2012-06-17T10:46:00.000Z, mis à jour 2012-06-17T12:05:15.000Z

Dimanche matin, les deux e-tron quattro se sont disputées la première place. Mais McNish a cédé du terrain à cause d'un tout droit.

À quelques heures de l’arrivée, l’Audi e-tron quattro #01 est toujours en tête. Mais la lutte est acharnée entre les hybrides.




En l’absence des voitures Toyota (crash de Davidson, problème moteur pour l’autre), la concurrence ne peut venir que de l’intérieur. À ce petit jeu là, les deux Audi e-tron quattro sont très fortes : elles se chamaillent la première place à coups de chronos et d’arrêts au stand. Sans consigne d’équipe dimanche matin, la marque prend des risques.




Après une nuit relativement tranquille, la matinée du dimanche n’a pas été de tout repos pour Audi et ses voitures. Tréluyer, sous la pression de McNish a fait un tête à queue à l’entrée des stands, fort heureusement sans gravité. Ensuite, c’est Gené, au volant de l’Audi Ultra #03, qui est parti à la faute, exactement au même endroit que son coéquipier Dumas samedi. Capot avant arraché.




Jusqu’à maintenant, la fiabilité avait épargné les Audi. Mais elle ne peut rien contre les erreurs et les faits de course. Le trio Capello/Kristensen/McNish, alors en tête, a tapé le rail à cause du trafic, contraignant la Audi e-tron #02 à passer par les stands. La voiture de sécurité fut de sortie et Fässler, Lotterer et Tréluyer ont pris une bonne option pour la victoire, avec deux tours d'avance sur sa poursuivante.



Dans cette affaire, Audi a donné une place, la quatrième, à la Rebellion Lola-Toyota de Jani.



1. Fässler/Lotterer/Tréluyer (Audi e-tron)

2. Capello/Kristensen/McNish (Audi e-tron)

3. Bonanomi/Jarvis/Rockenfeller (Audi Ultra)

4. Prost/Jani/Heidfeld (Rebellion Lola-Toyota)

5. Dumas/Duval/Gene (Audi Ultra)

6. Brabham/Chandhok/Dumbreck (JRM HPD)

7. Belicchi/Primat/Bleekemolen (Rebellion Lola-Toyota)

8. Leventis/Watts/Kane (Strakka HPD)