24 Heures du Mans 2015 : Porsche écrit un peu plus l'histoire

24-heures-mans-2015-porsche-un-plus-l-histoire-2235335
En remportant les 24 Heures du Mans 2015, Porsche a ajouté un nouveau chapitre à sa légende dans les sports mécaniques. Retour sur un succès mérité qui ne doit rien au hasard.

Une victoire historique à plus d'un titre. En remportant la 83e édition des 24 Heures du Mans ce dimanche 14 juin, portant ainsi son nombre de victoires sur le tracé sarthois à 17 (un record!), Porsche a écrit un nouveau chapitre de sa légende dans le sport automobile. Un nouveau succès qui s'est dessiné en 2011, année pendant laquelle le constructeur teuton annonçait en grandes pompes son retour dans le championnat du monde d'Endurance (WEC) après 16 ans d'absence.


Un retour gagnant dès 2014

Vouloir retrouver sa gloire d'antan dès l'année de son retour sur les circuits est souvent casse-gueule pour un constructeur ou un motoriste, surtout dans le monde impitoyable des sports mécaniques. Demandez à McLaren-Honda en Formule1...

Fidèle à sa philosophie, à savoir viser l'excellence à tous les niveaux, Porsche n'a pas déçu pour ses retrouvailles avec l'Endurance en plaçant cinq voitures sur le podium tout au long de la saison, dont une sur la plus haute marche lors des 6 Heures de Sao Paulo. Prémices d'une "success story" annoncée...

Une mécanique exceptionnelle retravaillée

Mais si la firme de Zuffenhausen a pu se mesurer aux redoutables Audi et Toyota, c'est grâce à une mécanique exceptionnelle qui a été retravaillée pour 2015. Véritable monstre sur quatre roues, la 919 Hybrid utilise un V4 turbo de 2,0 litres ouvert à 90 degrés et capable d'envoyer 500 chevaux aux roues arrières.

Le tout est complété par une unité électrique puisant dans les batteries, ce qui donne temporairement 400 canassons de plus à l'avant pour un poids de 890 kg. Un rapport poids/puissance exceptionnel rendu possible par l'usage astucieux de la fibre de carbone.

Le Mans 2015 : la légende continue...

Parée de cette artillerie redoutable, Porsche ne pouvait que briller en 2015. Pourtant, l'emporter sur la piste mancelle face au rival Audi, victorieux des cinq dernières éditions, n'est pas chose aisée. La marque basée à Zuffenhausen l'a appris à ses dépens lors deux premières manches de la saison d'Endurance en signant la pole position à chaque fois sur les tracés de Silverstone et Spa avant de s'écrouler en course face à la firme aux anneaux.

Mais les 24 Heures du Mans restent une course spéciale où la fiabilité fait toujours la différence, même s'il faut toujours une bonne pointe de vitesse comme le prouve cette pole position record de 3minutes, 16 secondes et 887 millièmes réalisée par le Suisse Neel Jeni au volant de la voiture numéro 18.


Un chrono exceptionnel suivi d'un doublé époustouflant avec une voiture numéro 19 victorieuse emmenée par Nick Tandy, Earl Bamber et Nico Hülkenberg. Et pour l'anecdote : le pilote allemand est devenu le premier pilote de Formule 1 en exercice à remporter les 24 Heures du Mans depuis... 1976 et un certain Jacky Ickx, sixtuple vainqueur de l'épreuve.


Voir les photos de la Porsche 919 Hybrid 2015



News associées